jeudi 15 février 2007

Vous êtes ce que vous mangez... par Vincent le canneux

Bion bion bion... la belle tite carotte m'a filé la tag, c'est mon tour donc...

Voici donc mes niaiseries :

1. Si vous étiez coincés sur une île pour le reste de votre vie, et que vous ne pouviez choisir qu’une seule cuisine (française, italienne…), laquelle adopteriez-vous ? Pourquoi ?

Probablement la cuisine libanaise, parce qu'elle est délicieuse, variée, raffinée et équilibrée. De plus elle prend un temps fou à faire, alors ça m'occuperais mieux qu'un ballon de volley-ball.

2 - Quel est l’aliment ou le plat le plus inhabituel que vous ayez goûté ?

Une crotte de perruche. Quand j'étais un enfant, je relevais tous les défis, si idiots soient ils. Mon frère ainé aimait bien me voir me couvrir de ridicule...

3. Quel est l’aliment ou le plat le plus inhabituel que vous ayez goûté et aimé ?

De la crème glacée de maïs. Bonne idée et délicieux. Mieux que la crotte de perruche.

4. Quels aliments évitez vous de manger (que ce soit à cause d’allergies, d’un régime alimentaire précis ou juste parce que vous n’aimez pas) ?

Les mollusques crus... ça m'a déjà causé 3 jours de ... lecture ...

5. Est ce que vous cuisinez ?

Non, présentement, je tape cette réponse. Je suis incapable de faire deux choses à la fois, sinon manger une crotte de perruche et me couvrir de ridicule.

6. Quel est le plat favori que vous préparez lorsque vous souhaiter impressionner ?

Non non, moi je cuisine pour séduire, pas pour impressionner. Impressionner, ça vient après... (ç;

Bion trêve de vantardise macho... Je n'ai pas de plat favori pour impressionner. Ce qui est est impressionnant, chez-moi, c'est la variété de la carte et la rapidité du service. Vive les conserves-maison ! Puis, j'aime bien les belle présentations.

7. Lorsque vous allez au restaurant, quels plats préférez-vous choisir ?

Je vais rarement au restaurant, il n'y a plus de fumée, bravo, mais il y a quand même trop de bruit. Surtout depuis les tabarnak de téléphones portables avec leurs sonneries toutes plus idiotes les unes que les autres. Quand j'y vais, c'est en théorie pour partager un bon moment avec une personne chère. Pas pour me perdre dans une cacophonie de sonneries intrusives et de conversations déplacées. À quand les restos où on interdira leur utilisation et le manque de civisme qui va trop souvent avec ?

Pour le choix, quand j'y vais, c'est selon l'inspiration du moment. Ce qui ne m'empêche pas zieuter les assiettes servies avant de voir le menu.

8. Avez-vous déjà retourné un plat ou un vin au restaurant ? si oui, pourquoi ?

Ben oui, plusieurs fois. Faut pas se gêner. Du lapin dur comme du bois, du poisson de chez Ordralphabetix, des pâtes toutes molles, des sauces qui ont collées, du vin bouchonné. Quand ça va pas, je retourne immédiatement et prend autre chose. Je suis pas si difficile, mais il faut pas essayer de me bourrer comme une valise. Si je veux absolument mal manger, j'irai dans un fast-food.

9. Combien de livres de cuisine possédez-vous?

Moins de 40. Mon plus précieux, vous l'avez sous les yeux.

10. Quel est l’aliment dont vous ne pourriez vous passer ?

La tomate. Elle va bien avec presque tout....

Désolé carotte ;)

Qui sera la prochaine victime... mhhhh Bergamote ! (si elle veut bien) ;)