Pourquoi faire ses conserves maison ?

8/13/2008

Pourquoi faire ses conserves domestiques de nos jours ?

La plupart des gens trouvent ça démodé de faire des conserves maison. En effet, les conserves maison n'ont rien à voir avec la mode. Elles ont bien meilleur goût ! (Ç:

On fait des conserves maison pour quatre bonnes raisons :

1- On mange des aliments de meilleure qualité que le "frais" des supermarchés.

Saviez vous que des légumes mis en conserves le jour de leur cueillette ont de meilleurs qualités nutritives, et sont plus savoureux que la plupart des légumes "frais" sur les tablettes des super-marchés ? La conserve gardera toute sa saveur et beaucoup plus de vitamines que la plupart des légumes que vous trouvez "frais" sur les tablettes du marché. Lire "La dégradation des valeurs nutritives des aliments réfrigérés", pour plus de détails.

De plus, vous choisissez vous-même les ingrédients que vous mettrez en pots. Vous savez exactement ce que vous allez consommer. Vous voulez manger bio, moins salé, sans trucmuches, ou simplement vous assurer de la qualité des ingrédients et de la salubrité de la transformation ? Seule la mise en conserve domestique vous permet de savoir exactement de quoi et comment à été fait ce qui est dans vos assiettes. Vous décidez.

2 -On fait un meilleur choix environnemental.

Le coût environnemental de fabrication et de transport des conserves industrielles est faramineux. La nourriture en conserves de métal est une absurdité dont peu d'entre nous réalisent toute l'ampleur. Lire Les aventures illustrées de Kécanne la petite boîte pour plus de détails. La mise en conserve domestique est un moyen concret, positif et exemplaire de s'opposer aux modèles de surconsommation et de gaspillage dont nous sommes bombardés. C'est une des façons d'exprimer ; "Je suis un citoyen, pas un idiot de consommateur."

3- On réalise des économies tout en contribuant mieux à l'économie locale.

Idéalement, les aliments à conserver doivent être cueillis du jour même. Ils seront achetés au marché public, ou mieux encore, chez un maraîcher local qui autorise l'auto cueillette. De plus, en achetant le gros de vos légumes pour l'année, d'un coup, vous ferez aussi des économies considérables. Vous les aurez souvent payé 4 à 6 fois moins cher que le prix moyen annuel.

Le boeuf haché frais est en vente ? C'est le temps de s'empoter de la sauce à spaghetti, du chili Con Carne ou encore un bon vieux Sloppy Joe. On peux ainsi payer les viandes ou les volailles 4 fois moins cher pour bien des recettes.

4- On économise un temps précieux.

Plusieurs ne font pas de conserves domestiques "par manque de temps". Noublions pas que la stérilisation à l'autoclave s'effectue à haute température, donc beaucoup plus rapidement qu'une cuisson régulière. Si vous faites 8 ou 10 portions de boeuf bourguignon sans vouloir la conserver, ça vous demandera 3 heures, soit 22 minutes par repas.... pour se "canner" 36 repas de cette recette, ça prend 2 heures. À bien compter, ça fait moins de 4 minutes par repas...

Imaginez vous entrer fatigué du travail le soir. Vous n'avez pas envie de cuisiner. Vous ouvrez la porte du garde manger, et vous avez l'embarras du choix pour une centaine de recettes, de légumes d'accompagnements, de condiments, d'entrées ou de desserts. Y'a qu'à étirer le bras. Vous venez d'économiser votre temps le plus précieux. Vous venez d'éviter une contrainte sans faire de compromis sur la qualité de votre alimentation. Vous venez d'améliorer votre qualité de vie, un bocal à la fois.

16 commentaires

Je vais m'y mettre c'est sûr...faut que je récupère la "grande marmite" chez ma grand-mère, des bocaux aussi, je devrais peut-être en racheter, ça va durer certainement, mais tout doucment on y arrivera...et maintenant, j'ai même plus peur, il y a ton blog...et toi ;)

1/2/07 03:56
Claudie a dit...

Salut Vincent aujourd’hui j’ai fait l’achat de mon autoclave au magasin que tu nous prépose le monsieur étais très sympathique lol il nous en as vendu 2 un a moi et un a ma mère…maintenant je me lace dans les conserve peu acide….je vais faire ma sauce a spaghetti demain j,ai déjà hâte comme un enfant même ci je suis un peut craintive car j’ai beaucoup lu sur ton site mais ouf il en as de l’info ici ….bravo pour tout ce travail accomplie et merci !!! pour les info sur ton site a plus tard car demain je te dirais sûrement comment j’ai trouvé ma première expérience a l’autoclave bye bye

22/9/07 22:14

Bonjour Claudie,

Bienvenue ici !

Tu sais, si ta mère et toi, 'roulez' à deux autoclaves ensemble dans la même cuisine, vous pouvez être drôlement plus productives !

Pendant qu'un autoclave refroidis, l'autre stérilise, et comme ça, on a pratiquement pas de temps morts.

Je suis sur que tout ira bien pour ta sauce à spaghetti.

23/9/07 04:47
JB le horsain a dit...

bonjour,

c'est ma première visite ici, je tremble un peu sur mes rotules avant de poser une question qui me taraude et à laquelle je n'ai pas trouvé la réponse sur ce site.

Je suis entièrement d'accord sur les bonnes raisons que tu avances pour préparer d'avance, en saison, relocaliser l'économie, tout ça. C'est bon pour soi, pour l'environnement, pour le porte-monnaie, et aussi pour les copains ! Mais je cherche des éléments pour comparer conservation et congélation. Pour parler un peu de moi, j'aime bien faire la popote, je pratique un peu (et avec délice) la confection de confitures, et j'aimerais aller plus loin dans la conservation des plats cuisinés. Mais j'hésite encore sur la technique à adopter.

Je t'accorderai volontier qu'un congélateur est sensiblement moins sensuel qu'un placard à conserves... mais au delà de ça, as-tu des éléments sur le coût au litre de l'une ou l'autre technique pour une durée de conservation donnée ? coût financier, mais aussi bilan carbone (même si chez nous, l'électricité est avant tout nucléaire, j'en sais quelque chose, je travaille à 7 km d'une centrale nucléaire) ? intérêt culinaire comparé ? comparaison pratique ?

C'est peut-être une idée fausse que je me fais parce que je ne connais pas la mise en conserve, mais la congélation semble plus facile, et pas moins intéressante pour la conservation de plats cuisinés. En outre, il semble exact que de ce côté-ci de l'Atlantique, les autoclaves "familiaux" ne se trouvent pas sous le sabot d'un cheval...

merci de vos lumières !

17/10/07 18:47

Bonjour JB le horsain,

Si tu ne vois pas l'évidence d'économie d'énergie et le coté pratique de conserver une quantité infinie d'aliments à température ambiante comparé au gaspillage d'énergie de fabriquer et d'opérer un congélateur domestique qui contiendra seulement une certaine quantité d'aliments, je te trouve plutôt difficile à convaincre. Donc je n'en ferai pas l'effort.

:)

18/10/07 05:37
JB le horsain a dit...

arf... mais c'est que je suis du genre à prêcher le faux pour obtenir le vrai. Je peux le prouver : jusqu'à présent, j'ai toujours refusé d'avoir un congélateur ! Et puis pour dire le fond de ma pensée, je viens à la pèche aux infos pour me défendre de ma femme qui veut bazarder mon vieux réfrigérateur pour un ensemble réfrigérateur + congélateur. bref, revenons à nos moutons.

alors, évidemment, du point de vu du bilan énergétique, si on intègre la fabrication des outils, les quelques kilos d'aluminium de l'autoclave doivent être moins voraces que le congélateur avec ses mousses isolantes et ses fluides réfrigérants.

cependant, du point de vu gastronomie et santé, les 116°C et les quelques bars de pression nécessaires pour tout tuer dans les pots, c'est quand même drôlement violent, non ? si je devais choisir, je choisirais certainement de mourir dans un congélateur plutôt que dans un autoclave... Un peu plus sérieusement, laissons de côté Hibernatus : la texture, la saveur, la qualité des aliments n'est-elle pas mieux préservée à -18°C et pression atmosphérique que derrière le verre soumis à +116°C et une forte pression ?

Que tous les canneux du coin m'excusent de les chatouiller ainsi, mais j'aime bien aller au fond des choses. Mais ne ménagez pas votre peine ! Une fois convaincu, je peux devenir un bon militant !

Sincères salutations, ou bien , comme on dit par chez moi, boujou bien.

JB

18/10/07 13:45

Comme on dit par icitte,

Hey mon petit comique toi ! :)

>> c'est quand même drôlement violent, non ?

Oui assez, mais pas plus que les conserves industrielles, car c'est exactement le même procédé. La seule différence qu'on aura avec les conserves-maison, c'est que le verre étant plus stable, on aura pas l'arrière goût de métal.

Donc, c'est pas pour tous les types d'aliments, ni pour tous les mélanges d'aliments. Les plus fragiles seront fortement dégradés coté saveur et texture. Il y a quelques exemples ici.

En général pour les mets en sauce, les potages et les mijotés, ça va.

Mais on oublie les grillades, les sautés ou tout autre légumes croustillants après ce traitement de chaleur.

Le surgelé a ses indéniables qualités, et bien sur il a ses défauts aussi. Mais il faut quand même le distinguer de la congélation domestique.

Je te confesse être moi même l'heureux propriétaire d'un congélateur de qualité commerciale. J'ai aussi un appareil pour sceller les aliments sous vide pour une conservation des viandes rouges à griller et des poissons. Si un tel produit est scellé sous vide il gardera la plupart de ses qualités pour près de 6 mois.

Mais on arrivera jamais à faire d'aussi bons produits que des aliments surgelés avec un congélateur. Le procédé de refroidissement des aliments surgelés est beaucoup plus rapide que la congélation. Vu qu'on a moins de cristallisation de l'eau dans les cellules des aliments, il garde une meilleure texture et rend moins d'eau au dégel comme à la cuisson.

Pour la perte en valeurs nutritives, le surgelé sous vide a encore un avantage, mais la conserve bat le congelé-maison sur ce point. Je sais pas si tu as vu cette page qui traite en partie de la dégradation des valeurs nutritives des aliments mis en conserve ?

Donc, tout dépend des variations saisonnières des prix des aliments et de vos habitudes alimentaires.

Remplacer un vieux frigo peut être économique en énergie.

Choisir un frigo combiné avec un congélateur peut drôlement être pratique.

Choisir un autoclave pour faire ses propres conserves d'aliments peu acides peut être un fameux investissement si le type d'aliments qui sont possibles d y appertiser vous conviennent.

De plus vous avez un autre handicap en France (?), c'est le prix des bocaux. Au moment ou je poste ceci, le dollar 'canayen' vaut 0.72 €.

Ici un pot Mason varie entre 0.50 $ et 1.20 $ (0.36 € @ 0.86 €) et il coûte entre 0.10 $ et 0.30 $ (0.07 € @ 0.21 €) pour le boucher.

En France, le bocaux Le Parfait, varient entre 2 € et 8 € la pièce, et il en coutera entre 0.22 € et 0.94 €.

Alors c'est à voir.

18/10/07 14:59
JB le horsain a dit...

Fichtre, Monsieur Le Canneux, je vous tire mon chapeau bas !

Réponse complète, documentée, chiffrée... Si tous les journalistes du monde se donnaient autant de peine que toi, le monde serait sans doute moins idiot ! Je te remercie très sincèrement de ta réponse.

Me voilà convaincu, donc. Convaincu, mais un peu coincé, puisque il est si difficile de se procurer un autoclave de dimension familiale de ce côté-ci de l'atlantique. Après une (trop) rapide recherche sur mon moteur de recherche préféré, je n'ai réussi qu'à me voir proposer un autoclave d'une capacité de 60l pour la modique somme de 7000€HT (non, non, il n'y a pas un zéro en trop) ! Hum, c'est sans doute de la très bonne qualité... Mais pour ce prix là, je préfère prendre 3 mois de vacances pour faire le tour du Canada, et puis revenir chez moi avec un autoclave un peu plus abordable !

Reste à chercher mieux, et aussi à explorer la piste d'un investissement collectif. Je fais partie d'une amap (association pour le maintien d'une agriculture paysanne, et je découvre sur fr.wikipedia.org qu'au Québec ça se dit agriculture soutenue par la communauté), cela semble un très bon lieu pour envisager ce genre de choses. Mais l'idée me plait : voilà un acte concret de résistance à la société de consommation.

Je me vois donc obligé de conclure temporairement ainsi : merci d'avoir nourrit ma réflexion, et je reviendrai lorsque j'aurai trouvé une solution!

Hasta la victoria...

19/10/07 18:48

Bonjour JB,

Désolé du délai, j'étais pris au travail.

La différence majeure entre l'autoclave domestique et l'autoclave artisanal ou industriel, réside dans des dispositifs nécessaires pour rencontrer les normes internationales. Soit une sonde électronique interne reliée à un thermomètre enregistreur à lecture continue.

Ce type d'autoclave doit absolument être utilisé dès qu'une conserve d'aliments peu acide est destiné à la revente. De plus, son opérateur doit avoir les certifications nécessaires pour l'utiliser et se soumettre à des inspections sanitaires fréquentes.

Il y aurait possibilité pour des consommateurs d'acheter quelques autoclaves domestiques en groupe. Dès que les produits ne sont pas destinés à la revente, c'est légal.

Quand j'opère deux autoclaves domestiques sur ma cuisinière électrique, je peux empoter 150 litres de petits légumes par jour, ou environ 100 litres de plats cuisinés, si on est deux.

Mais ce n'est pas destiné à la revente, on partage les achats, le travail, et finalement les produits.

Donc un mode coopératif entre 'adultes consentants' est encore possible :)

24/10/07 08:55
Patrick a dit...

Bonjour JB,

j'habite en Belgique et éprouve comme toi des difficultés pour me fournir le matériel. J'ai trouvé ce site http://www.techna.tm.fr/ qui vend des pots et des autoclaves. J'attends des infos au sujet des prix. De ton côté, as-tu trouvé une solution pour te fournir en autoclave et pots (moins chers que Le Parfait)
Vincent, j'ai visité les sites US et Canadiens de vente online proposés dans la FAQ. Les frais de transport sont "gérables" pour l'autoclave et le petit matériel, mais hors de prix pour les pots Mason. As-tu connaissance de quelqu'un qui importent ces pots en Europe ?

Bravo pour le site : tant le contenu que la forme, et l'humour qui le sert mieux encore.

Patrick


Bien à toi,
Patrick

25/12/07 16:14

Bonjour Patrick,

Bienvenue ici.

Pour Techna, tu vas tomber de ta chaise quand tu vas recevoir l'info.

Leur équipement est prévu pour les conserves artisanales commerciales et coûte la peau des fesses.

Malheureusement, je ne connais aucun fournisseur de bocaux Mason en Europe. Mais si quelqu'un désire se lancer en affaire avec ce type de produits en Europe, il pourra compter sur moi pour la visibilité.

26/12/07 11:07
Christyne a dit...

Salut Vincent,

Aujourd'hui j'ai découvert ton site et après seulement 10 minutes de navigation, j'ai été conquise et encore plus décider à canner.

Je me suis déjà essayée aux pots Masson mais on me la montré au four. Je sais que tu déplores cette méthode et je veux bien prendre les bons moyens mais je dois avouer que j'ai un stress fou à utiliser un autoclave.

je ne sais pas pourquoi mais quand l'autoclave ça se met à siffler, ou quand c'est le temps de le mettre sous l'eau (donc à le déplacer), j'ai peur... sans farce, je ne fais que l'écrire ici et j'ai l'estomac qui se serre juste à y penser.

Mais, je suis décidée. À dire vrai, je veux m'y mettre depuis au moins deux ans car imagine toi donc que j'ai achetée un autoclave de 20 litred voila deux ans. Mais il est toujours dans sa boite à cause que je ne veux pas l'utiliser tant que je ne me sentirais pas prête et sans crainte!

Mais là, en fin de semaine, ce fut le "boute du boute" et je veux absolument me lancer dans les pots.

J'ajoute une autre option à la question " Pourquoi faire ses conserves":
De cette façon, si je veux manger Bio et en plus que se soit du Québec, quoi de mieux que de canner?

Je me sens envahie par la Chine et ça sera mon moyen pour les contrer et, en même temps, appuyer les producteurs locaux.

Une fille très décidée

Christyne

9/1/08 13:01

Bonjour Christyne,

Binvenue ici,

Désolé du délai, j'étais sur une autre planète :)

J'espère que tu ne confonds pas autoclave et autocuiseur, on ne refroidis jamais un autoclave en le mettant sous l'eau. Tous les pots vont déborder pour sur, et les conserves seront compromises.

Les autoclaves domestiques sont surs et bien construits. La confiance viendra avec l'habitude.

19/1/08 20:07
Christyne a dit...

J'ai des croutes à manger en ce qui concerne l'autoclave !!!

Mais c'est une bonne nouvelle qu'on ait pas à le déplacer, déjà, je stress moins :)

Merci

Christyne

21/1/08 07:32

Salut Christyne,

Les histoires d'horreur qu'on peut entendre sont souvent des légendes urbaines, ou sont dues à des gens qui n'ont pas bien lu le manuel d'instruction.

C'est sur que si tu remplis un autocuiseur avec un gros jambon qui bloque l'évent, il risque de se retrouver soudainement et bruyamment en purée partout sur le plafond de la cuisine. :)

Les autoclaves ont un double sinon un triple dispositif de sécurité.

Il n'y a aucun danger d'en opérer un, si on lis les instructions, et qu'on ne néglige pas l'appareil. Le risque est moins élevé que de faire des conserves au four.

Quelle marque d'autoclave as-tu ?

21/1/08 08:51
Bourguignonne a dit...

Alors je viens de calculer en moyenne à combien me revient un "repas" avec tes recettes souvent 1 part dans un bocal de 500ml et 2 dans un bocal d'1 litre, on arrive à 0.70€ par part en comptant le gaz, je n'ai juste pas compter les bocaux parce que je les abes déjà.Mais bon l'économie est phénoménale parce que je ne faisais des conserves que de légumes et fruits, peu de viande sauf cassoulet et choucroute complète. maintenant j'essaie un peu tout, enfin dans le limite de la place que j'ai pour ranger ensuite....
Alors pour ceux qui hésiteraient encore, foncez et si vous piquez le virus de la conserve, vous avez de quoi vous éclater sur ce blog

15/11/10 14:47

Publier un commentaire

Vérifiez bien les FAQ et utilisez le moteur de recherche (en haut à gauche) avant de poser une question SVP. Les question figurant déjà dans les FAQ ne seront pas publiées.