mercredi 24 septembre 2008

La gelée du Schtroumpf alcoolique

Accueil >> Stérilisation à l'eau bouillante >> Gelées

Bien en fait c'est une gelée de vin blanc aux bleuets... (myrtilles)


Parfaite pour les plateaux de fromages... et les petits cadeaux gourmands. Cette recette est très simple à faire. De plus, vous pouvez utiliser plusieurs petits fruits comme les bleuets, le fraises, les framboises, le mûres, les groseilles, les canneberges, les gadelles, les merises, ou des cerises... tous les petits fruits colorés, juteux et acidulés feront l'affaire. Même la rhubarbe va aller. Les fruits surgelés feront aussi. Dites donc, ça fait des possibilités pour des jolis petits paniers de Noël, non ?

Vous ferez 13 petits bocaux de 125 ml avec cette recette. Elle se divise bien en deux mais pour 6 pots seulement (l'espace sous le goulot des douze en fait un treizième, en gossant un tantinet).

Ingrédients :
  • 2 tasses de bleuets (ou autre) (ou 300 g de myrtilles)
  • 5 tasses (1250 ml) de vin blanc sec neutre
  • 7 tasses (1342 g) de sucre (pas moins)
  • 2 sachets de pectine liquide commerciale ou 2/3 de tasse (170 ml) de pectine faite maison.
Procédure :

Au fond d'une casserole en inox à fond épais, écraser le petits fruits à l'aide d'un pilon à patate ou encore avec le fond d'un verre.

Mouiller du vin blanc, et chauffer à frémissement en remuant. Retirer du feu, couvrir et laisser macérer pour 30 minutes.

Verser le tout dans un sac à gelée humide ou une passoire nappée de 4 épaisseurs d'étamine (humide aussi) au dessus d'un bol. Si vous utilisez de l'étamine, faites un nouet, piquez le noeud d'une épingle de sûreté et suspendez le sac obtenu à une poignée de porte d'armoire de cuisine. Laisser égoutter au dessus du bol pendant 1 heure ou deux (ça dépend des fruits), sans presser le sac. Ça pourrait brouiller la gelée.

Mesurez exactement 1250 ml de jus. Vous pourrez faire des expériences avec les surplus.

Du genre

Mélanger les saveurs ou encore les diluer avec du vin ou du jus de pomme. Ce ne serait pas bête d'essayer avec des épices aussi...

Si vous utilisez des fruits très sucrés, comme les framboises ou les mûres, il faudrait ajouter 1 c. à s. de jus de citron au jus. Pour vérifier, je suggère ce test (merci Malorie) si vous ne fumez pas. Si vous fumez, achetez vous des patches, vous ferez assez d'économies pour vous acheter un pH mètre le premier mois. Puis après vous allez... vivre. :)

Transvidez le jus dans une grande casserole (8 à 10 litres, car ça écume fort) en acier inoxydable à fond épais.

Chauffez à feu vif en y dissolvant le sucre.

Porter à vive ébullition pour une minute en remuant toujours.

Ajouter la pectine et reporter à vive ébullition pour encore une minute en remuant vivement. Il va sans dire qu'il ne restera plus d'alcool dans le jus à ce stade. Il sera tout évaporé dans l'air de la cuisine. La prochaine fois, éteignez le ventilateur de la hotte et hyperventillez-donc pour le fun.

Retirer du feu et brasser encore pour une minute.

Écumer rapidement et empoter en laissant 1/4 de pouce (6 mm) sous le goulot. Écumer encore en bocaux au besoin. Il faut faire joli. C'est pour des cadeaux, alors si les innocents récipiendaires voient de l'écume en surface de la gelée, il vont confondre avec du moisi et jetteront secrètement et systématiquement toutes vos conserves à l'avenir.

Suivre ces instructions pour la mise en conserves d'aliments acides.

Stériliser vos bocaux pendant 10 minutes immergés dans l'eau bouillante.

Laissez vos bocaux refroidir pendant 48 heures avant de les bouger. On nettoiera délicatement les bocaux quand la prise sera bonne, d'accord ?

Vous saviez qu'on peut empiler 5 bocaux de 125 ml dans un cylindre de carton destiné à offrir une bouteille de vin ? Go !

Accueil >> Stérilisation à l'eau bouillante >> Gelées