mercredi 17 septembre 2008

Le beurre de prunes de Mémé Bouchard

Accueil >> Stérilisation à l'eau bouillante >> Confitures

Le beurre de prunes de Mémé Bouchard

La photo est une gracieuseté de Carmen.

Mémé Bouchard était une jeune ménagère durant la Grande Dépression. Pour être ménagère à l'époque, il fallait... ménager. Sa vie était dure. Sa famille était un fardeau très lourd à porter. Seules les épaules d'une femme peuvent supporter une telle charge. Les hommes ont rarement le coeur ou le courage pour ça. De toute façon, la drave avait emporté son mari au fond d'une rivière.

Peu de gens peuvent imaginer ce que c'était à l'époque. La preuve, c'est qu'on fait tout pour que ça se produise de nouveau.

Ceci dit, mémé Bouchard avait la chance d'avoir trois beaux pruniers pas trop loin. À l'automne, les enfants allaient y cueillir à chaque jour, car pour se présenter à l'école, il fallait au moins avoir des souliers. Le bruit de la marmaille éloignait les oiseaux, les cerfs, et les ours. Amédée, son plus vieux, passait tôt le matin, avant les petits, pour lever les trappes, car les porc-épics et les moufettes passaient pendant la nuit. Amédée était déjà un bon braconnier, à douze ans. Il n'écoutait jamais les gens et parlait peu, mais il savait quoi faire pour manger.

Mémé Bouchard faisait plus de 10 recettes de conserves avec ses prunes. Sa famille avait des vitamines pour passer l'hiver, sans perdre leurs dents. Des mauvaises langues racontait qu'elle fabriquait aussi de l'alcool de contrebande avec ces fruits. C'est pas vrai. L'alambic à été trouvé dans le sous-sol du presbytère, alors, c'était pas elle.

Cette recette fera un peu plus de 12 pots de 250 ml. Mémé Bouchard en faisait 24 chopines à la fois. Pour cette recette, elle utilisait les prunes trop molles pour prendre en confiture.

Ingrédients (pesés brut):
  • 5 lbs (2,3 kg) de prunes bien mures
  • 3 lbs (1,4 kg) de pommes immatures
  • 1 pinte (1 litre) de jus de pomme
  • 5 tasses (955 g) de sucre (la moitié, irait aussi, selon Matante Carmen)
  • 2 c. à thé de cannelle moulue
Procédure :

Laver les fruits.

Couper les prunes en deux suivant la dépression (celle du fruit) et dénoyauter. Hacher grossièrement, avec la pelure.

Peler les pommes, les couper en quartiers et arracher les coeurs (ceux des pommes). Hacher grossièrement.

Placer les morceaux de fruits dans une casserole un inox au fond épais, mouiller du jus de pomme.

Porter à ébullition à feu moyen, baisser le feu, couvrir partiellement et laisser mijoter pour environ 30 minutes en remuant de temps à autre.

Découvrir et laisser mijoter 20 minutes de plus en remuant de temps à autre.

Laisser tiédir un peu.

Passez la purée à travers un tamis, un chinois ou un moulin à légumes, pour retirer les gros morceaux de pelures de prune et faire un mélange homogène.

Verser la purée de fruits dans le chaudron, et mélanger le sucre et la cannelle. Reporter à ébullition à feu moyen en remuant constamment. Attention ça colle facilement.

Baisser le feu et laisser mijoter à feu doux en remuant constamment jusqu'à ce que votre beurre de prunes soit épais et ait une apparence lustrée. Vous en avez pour au moins 30 minutes à remuer. Si vous perdez courage, pensez à mémé Bouchard.

Retirer du feu et empoter en laissant 1/4 de pouce d'espace sous le goulot.

Suivre ces instructions pour la mise en conserve d'aliments acides.

Durée de stérilisation du beurre de prunes de Mémé Bouchard à l'eau bouillante.
  • Stériliser 10 minutes les bocaux de 250 ml
  • Stériliser 15 minutes les bocaux de 500 ml
C'est la grand-maman Armele qui m'a raconté tout ça. Elle se souvenait bien des pruniers de son enfance. Une tartine faisait un très bon dessert après un ragoût de porc-épic au navet, quand il restait du pain.


Accueil >> Stérilisation à l'eau bouillante >> Confitures