mercredi 10 septembre 2008

Avant de vous "lancer" dans les conserves, avez-vous pensé à l'espace d'entreposage ?

Accueil >> F.A.Q. >>

Avant de vous "lancer" dans les conserves, avez-vous pensé à l'espace d'entreposage ?

Plusieurs visiteuses ont évoqué un problème d'espace d'entreposage des conserves. Ca les limite aux cadeaux gourmands de Noël, ce qui est déjà ça.

Le manque d'espace vous condamne vraiment-il à être une "canneuse de Noël" ? Ne pourriez vous pas devenir canneuse intermédiaire ? Cherchons des solutions.

De combien de pots j'ai besoin pour réaliser des économies d'argent avec les conserves-maison ?

Ben croyez-le ou non, c'est environ 25 caisses par bouche à nourrir, et c'est pas très varié comme ça. Le Nirvâna, c'est le double, et mettons-en le triple pour la papauté du pot.

En effet, pour payer l'investissement, puis réaliser des économies, il faut produire un certain volume. Par exemple, si on veut 8 recettes de soupes sous la main, ça nous fera 144 bocaux à entreposer, oui 144, sauf si on veut se casser la tête à stériliser deux demies recettes en même temps. 144 bocaux, c'est 12 caisses, ça, et seulement 144 fois de la soupe, pour l'année. Il n'y a pas deux saisons pour les asperges au Québec. Je m'en fais 36 pots. Deux ou trois fois par mois, c'est pas de trop. Puis elles sont sournoises, les soupes. Pour les faire, il faut beaucoup de bouillon en réserve et pour faire beaucoup de bouillon, il faut faire beaucoup de poulet.

On est rendus à 24 caisses pour faire à peine 600 $ d'économies par année. Oui oui, c'est la moyenne, à moins d'avoir un grand potager, des poules et des cochons et tout ça. Imaginez, 24 caisses de pots de 500 ml, ça prend autant d'espace que... moi.

Ce que M. a fait

Voici ce que M. la maman écureuil a fait dans son 4 1/2. M. est éducatrice dans une garderie. C'est un revenu modeste quand on vit seule avec deux bambins. Si, comme M, vous faites des conserves pour économiser, vous aurez besoin de plus de 100 caisses de bocaux variés. Chez elle, c'est le mur du salon, derrière le divan, qui est rempli de tablettes, remplies de bocaux. Un grand rideau opaque se tire devant le tout, pour protéger les conserves de la lumière. Le divan y est adossé et monté sur des roulettes. M. économise environ 4 000 $ par année sur la nourriture ainsi.

Elle place les bocaux vides dans leurs caisses en haut, et garde les pleins hors de leur caisses, à la bonne hauteur pour tout voir et mieux choisir. Elle garde les caisses des aliments faits en grandes quantités, comme les produits de tomates, la sauce à spaghetti et les bouillons, en bas. . Elle a fait ce compromis, afin que ses enfants ne manquent de rien. Avec cette surface du plancher, elle paie presque le loyer.

M. a suivi mon conseil. Elle m'a fait poser des tablettes préfabriquée de mélamine noire de 16 pouces de profondeur et de 36 pouces de long, avec des supports réglables ancrés dans des rails verticaux. Comme ça, elle peut varier la hauteur des tablettes au gré de ses besoins. Avec un rail vissé aux 16 pouces directement dans le colombage, on est prêt pour un séisme. On n'empile jamais les pots, ni les caisses sur les tablettes, et tout ira très bien. Si vous empilez vos caisses, faites le sur le plancher avec des pots vides. Si vous empilez des caisses d'aliments en pots Mason, ça risque sérieusement de briser les sceaux et de tout gaspiller.

Ce que J. a fait

J. est une canneuse avancée. Elle vit seule et se débrouille très bien avec 25 caisses. Elle vient d'emménager dans un petit condo loft miniature. J connais M. Elle a fait presque la même chose. Elle a installé des armoires de cuisine modulaires au dessus du divan, voilà tout. Elle met ses sucreries de cadeaux gourmands dans les caisses sous son lit.

Vous avez d'autres idées ?

Dans un monde idéal, on aurait un vrai garde manger à la cave, sous 14 degrés C, comme ça on pourrait aussi y garder des semi-conserves sans danger. Mais tout le monde n'a pas ces conditions.

Moi j'attends vos suggestions. Vous avez de bons trucs de rangement à partager ?

Trucs pratiques.

N'achetez jamais les étagères toutes faites auto proclamées exprès pour les conserves. Elle sont conçues pour les petits pots américains moumounes. Vous allez perdre de l'espace sur chaque tablette.

Les pots Bernardin viennent dans des caisses, ce qui les protègent de la poussière et de la lumière, et facilite aussi leur rangement. Les pots Golden Harvest sont moins chers, mais ils ne viennent pas dans un caisse fermée. Aussi, ce serait préférable de na pas les empiler une fois remplis.

Ne demandez pas à votre mari (ni à Tit') d'installer vos étagères. Les conserves ont beau se garder longtemps, c'est pas pour l'éternité...

Accueil >> F.A.Q. >>