La soupe au poulet de monsieur M. Pilon

9/15/2010

Accueil >> Stérilisation à l'autoclave >> Soupes >>

Il travaille dans un bureau, monsieur M. Pilon.
Il n'aime pas sortir pour aller luncher monsieur M. Pilon.
Il aime bien manger seul, dans son cubicule, monsieur M. Pilon.
Il aime bien la routine monsieur M. Pilon.



Voici ce que monsieur M. Pilon mange à tous les lundis midi.

Un pilon de poulet entier baignant dans un bouillon riche, avec des petits morceaux de légumes et plein de vermicelles asiatiques !
Pour monsieur M. Pilon, y'a rien de mieux les lundis midi !

Cette recette se prépare en 15 minutes, se stérilise en 60 minutes, et se sert en mois de 5 minutes. Elle vous fera 18 repas par lot, en pots de 500 ml. Oui vous faites 18 lunchs en réserve, en 20 minutes de travail.

Il est un peu paresseux monsieur M. Pilon, puis il trouve ça dégueulasse de manipuler du poulet cru, c'est pourquoi, il laisse la peau. Mais si il voit un gros morceau de gras, il le coupe. De toute façon si il la retirait, je parie que le pilon serait complètement défait pendant la stérilisation.

Si on sait faire bouillir de l'eau, on peut faire la soupe au poulet de monsieur M. Pilon.

Cette recette se fait très bien quand on a des tasses et des cuillers à mesurer, autrement, ben... faut se débrouiller.

Ingrédients :
  • 18 petits pilons de poulet
  • 2 kg de macédoine surgelée (haricots verts, carottes, maïs, petits pois, fève de lima)
  • 3 litres d'eau
Pour chaque bocal : (je vous recommande d'essayer d'abord avec 6 bocaux, puis d'ajuster selon votre goût)
  • 1 c. à thé de levure alimentaire
  • 1/4 de c. à thé de sel
  • 1/4 de c. à thé de poivre noir frais moulu
  • 1/4 de c. à thé persil séché
  • 1/8 de c. à thé d'origan séché
  • 1/8 de c. à thé d'ail séché granulé
  • 1/8 de c. à thé de paprika
  • la moitié de 1/8 de c. à thé de curcuma
  • une pincée de thym séché
Au service :

  • Une petite portion de vermicelles somen avec un joli petit ruban rouge (ou tout autre nouilles asiatiques à cuisson rapide qui ne foutent pas le bordel en les séparant)
  • Une échalote Québécoise (ciboule) en rondelles
  • 2 ou 3 feuilles de basilic frais

Procédure :

Porter 3 litres d'eau à ébullition.

Pendant que ça chauffe, aligner vos bocaux propres et chauds, et placer dans chacun d'eux, un pilon de poulet à l'envers. Il ne faudrait pas que l'os dépasse la ligne de remplissage. Sinon coupez-le à l'aide, d'une cisaille à volaille, d'un couperet, ou même d'un sécateur de jardinage.

Ajoutez les autres ingrédients un à la fois.

Vous serez probablement interrompu par l'ébullition de l'eau, c'est le temps d'y verser vos deux kilos de macédoine surgelée, de couvrir et de poursuivre votre merveilleux travail.

Votre merveilleux travail sera surement terminé quand la macédoine aura reprise son ébullition et aura mijotée 5 minutes.

Passez la macédoine au dessus d'un contenant pour récupérer le bouillon.

Répartir la macédoine dans chaque bocaux (3/4 de tasse par bocal et on arrive assez juste)

Emplir vos bocaux du bouillon de la macédoine en laissant 1 pouce (2,5 cm) d'espace sous le goulot.

Suivre ces instructions pour la mise en conserve.

Durée de stérilisation de la soupe au poulet de monsieur M. Pilon à l'autoclave
  • 60 minutes pour des pots de 500 ml
  • 75 minutes pour des pots de 1 litre
Au service :

Monsieur M. Pilon a un sac à lunch gris, qu'il apporte au travail à chaque jour. Dans ce sac isolé, il y a toujours un grand bol muni d'un couvercle. Dans ce bol, il place son petit paquet de nouilles, puis un bocal de 125 ml contenant son basilic et sa ciboule hachée du matin.

Il retire le bocal de son bol, détache son joli petit paquet de nouilles, y verse dessus une tasse d'eau chaude, puis le bouillon contenu dans son bocal de soupe. Ça lui fera 750 ml de soupe bien consistante et bien chaude.

Il recouvre son bol, puis chauffe 3 minutes. Il remue les nouilles un peu puis ajoute les solides de sa soupe. Il chauffe encore 2 minutes.

Une fois de retour à son cubicule, il ajoute l'échalote et le basilic et remue de nouveau. Il savoure lentement cette soupe généreuse en comptant les mois qu'il lui reste avant sa retraite, avant de n'être plus l'employé MPIL-06437.

Ça fait plus de 30 ans que monsieur M. Pilon se retient de lancer l'os à son superviseur. Il en a envie, à chaque lundi.


Accueil >> Stérilisation à l'autoclave >> Soupes >>

16 commentaires

Quelle bonne idée!!! Et parfaite pour les lunchs de M. le Mari!!!!!!

J'imagine que ça marcherait aussi bien avec de la poitrine de dinde découpée en cube?

Merci encore Vincent!!!

15/9/10 09:16

Salut La Bergère Brodeuse,

Il en a de la chance M. le Mari, monsieur M. Pilon lui, est célibataire et il doit se les faire lui-même.

Si tu y vas avec de la viande sans os (volaille, porc, boeuf, agneau, mouton, ou témoin de Jéhova, ce serait préférable de les dorer avant, et d'ajouter 5 minutes de stérilisation si tes cubes font plus du tiers du volume dans le bocal.

Bien entendu, il faudrait ajuster les aromates en conséquence de la viande utilisée.

Bons slurp slurp !

15/9/10 09:29

Ha j'oubliais, sans os, je prendrais du bouillon au lieu de l'eau.

15/9/10 09:35
Andréanne a dit...

Et moi qui cherchais justement de quoi garnir le thermos de mon grand de 6 ans, qui n'a pas accès à un micro-ondes le midi à l'école et qui est un ti-peu tanné des sandwichs et qui ne blaire pas les tomates (exit plein de bonnes recettes), et paf! Tu reviens en force avec cette recette! Merci, merci!

Contente de te lire à nouveau!

15/9/10 10:16

Bonjour Andréanne,

Content de te revoir aussi.

Je ne sais pas comment les nouilles asiatiques vont réagir dans un thermos, il est possible que ça devienne immangeable.

J'y mettrais des coquilles précuites al dente.

15/9/10 10:20
Louis-Charles a dit...

Ça me rappelle "l'ancien" monsieur Pilon ;-) Vivement le travail autonome hors-cubicule avec une étagère pleine de pots pour le lunch!

Enfin, le nouveau Monsieur Pilon n'aura rien contre le fait d'essayer cette recette! Ça me semble délicieux!

15/9/10 10:59

Salut le nouveau monsieur Pilon.

Je sais pas comment tu as fait avant, mais moi j'aurais jamais survécu plus de 2 mois dans un cubicule.

Pour la faire à ton goût, essaie 6 pots à la fois pour ajuster les arômes secs. Je suis sur qu'en dosant, en supprimant ou en ajoutant des trucs, tu pourrais en faire une conserves que tu aimes vraiment.

15/9/10 15:42
Manon a dit...

Tu sais comment j'adore tes recettes à l'autoclave?

Je les apprécie énormément!!!

Je vois plein de petites mamans capoter à l'idée d'avoir à faire 185 ou 370 ou 555 ou 740 lunchs pour leurs oisillons (en plus d'elles-même et de monsieur) pour l'année...

Moi je regarde mon garde-mangé avec les filles et hop! Papa va se servir itou et pis moi aussi quand j'ai pas le goût de cuisiner.

Merci grand testeur!!!

Hé Bergère, ça n'a pas changé avec le temps, il est toujours aussi chanceux ton homme!!!

15/9/10 19:57
Anne Samsom a dit...

Super idée effectivement, tu prends des pilons avec ou sans peau? Merci

15/9/10 21:14
Ekenfo a dit...

Je vais mettre cette recette dans ma liste de recette à essayer!
Les pilons, il faut les mettre avec ou sans la peau?
J'imagine que c'est sans mais ça serait bien de le spécifier.

15/9/10 21:38

Manon à dit

"Moi je regarde mon garde-mangé avec les filles et hop! Papa va se servir itou et pis moi aussi quand j'ai pas le goût de cuisiner."

Et c'est juste l'une des 4 bonnes raisons pour faire ses conserves. C'est une recette idéale pour "chauffer l'autoclave" pendant qu'on prépare des recettes plus élaborées.



@ Anne Samsom et Ekenfo

Si vous êtes deux à poser cette question consécutivement, c'est clair que j'ai avantage à préciser mon billet.

J'ai ajouté ceci :

Monsieur M. Pilon est paresseux, puis il trouve ça dégueulasse de manipuler du poulet cru, c'est pourquoi, il laisse la peau. Mais si il voit un gros morceau de gras, il le coupe. De toute façon si il la retirait, je parie que le pilon serait complètement défait pendant la stérilisation.

Merci !

16/9/10 07:56
Journal Actif a dit...

Mon mien de M.Pilon travaille dans un cubiule situé dans un coin bien fenestré du sol au plafond, au 17e étage surplombant la rive sud-ouest. Il me téléphone lorsqu'il voit les nuages se déplacer vers chez nous: "ma zouzou, y va pleuvoir dans pas longtemps, ferme les fenêtres". C'est notre Mme Jocelyne perso. Ou alors, "Namour, y a quekchose au centre bell ce soir, viens pas en ville, tu vas rester prise". C'est mon M. Désautels à moi toute seule aussi.

S'il voulait bien faire de l'espace dans sa grosse besace de cubiculeux pour un lunch, je lui en ferais bien de cette soupe bien nommé. Mais trop de monde dans le bus et trop de paperasse dans sa besace. Tant pis pour lui, ce sera pour nous, les lunchs de la famille Pilon.

Elle est super économique cette recette. Va falloir qu je me secoue et que je me remette au taf!

8/10/10 16:43

Bon matouin Journal Actif,

Bienvenue ici ;)

Tu est chanceuse d'avoir un monsieur Pilon qui veille sur toi du haut de son perchoir.

Mon petit doigt me dis que tu est passée au IGA ?

Mon jour P demain. 60 petits zoizeaux, avec une amie maman écureuil et 3 autoclaves. On fera le bouillon et les tartinades lundi.

Avec ses trois garçons, les tartinades et les soupes sont en demande.

9/10/10 08:02
Manon a dit...

moi je crois que tu la connais déjà la madame "journal actif"...

9/10/10 21:02
Journal Actif a dit...

Ben oui! Manon, tu as raison...
Vincent le canneux, c'est moi, zoubida, zouzou, zou ou même M'am-Chose (pour Éric Pilon seulement lorsqu'il est fâché).
C'est bon? Tu me remets là?

Mes enfants ont vu "Les alimenteurs" sur Canal D il y a quelques jours. Sous leur pression et menaces de passer végétariens, je vais magasiner à une ferme cet aprèm. Ils ne veulent plus des viandes de supermarché. Je ne pourrai plus trop faire les circulaires.

Je doute que l'éleveur fasse des pilons au paquet pour la recette. M'enfin, on verra... Va falloir s'adapter et trouver d'autres manières de ménager le budget. Moins de viande et des recettes utilisant la bête entières seront privilégiées.

Tcha-Tchao

Z. ;-)

20/10/10 12:50

Bien sur que je t'avais reconnue !

Zavions mis un petit sourire après le bienvenue ici.

Les alimenteurs, c'est assez troublant comme reportage. Moi j'ai grandi sur une ferme industrielle. Je suis immunisé. :)

23/10/10 08:16

Publier un commentaire

Vérifiez bien les FAQ et utilisez le moteur de recherche (en haut à gauche) avant de poser une question SVP. Les question figurant déjà dans les FAQ ne seront pas publiées.