Le chutney des pirates des Caraïbes

5/07/2007

Accueil >> Stérilisation à l'eau bouillante >> Chutneys

Le chutney des pirates des Caraïbes

Gling gling zouing gueling gueling
Gling gling zouing guelang guelougne

Vous avez reconnu la musique tropicale ? Bion ben... je vais pratiquer encore alors...

C'est un chutney tropical que j'ai développé expressément pour accompagner les vieux jambons séchés servis crus. Donc ici, on a de la vielle Europe qui va faire un petit tour aux Antilles pour terminer la croisière à Hawaï. Nous dirons que c'est de la cuisine fusion-touristique (non mais le délire...). Moi, je dis que c'est bon en titi avec du bon jambon bien goûteux, chaud ou froid.

Ici le seul fruit exotique, c'est l'ananas. Les autres fruits (pomme et poire) sont plus neutres pour céder à l'ananas sa juste place, sans oublier nos petits flibustiers de raisins de Corinthe qui se seront gorgés de rhum toute la nuit de la veille... ces petits débauchés iront très bien avec le cochon. :)

Puis, il y a cette touche de Liquid Smoke au bois de mesquite, pour un renfort au jambon fumé qui saura satisfaire tout boucanier.

Il est si spécial ce chutney que je songe à engager Johnny Depp pour sa promo et c'est Karine qui prendrait les photos, rien de moins ! :)

Cette recette vous fera 13 ou 14 jolis petits pots de 250 ml.

Zin zin grédients :

Au moins 24 heures avant (C'est mieux le soir parce que...)
  • 1 1/2 tasses (390 g) de raisins de Corinthe (pour le contraste de couleur)
  • Presque une bouteille de rhum brun Antillais ou Haïtien (...presque une bouteille... voilà pourquoi c'est mieux le soir :) )
  • 1 1/2 litres (1,2 kilos) de chair de pomme en dés
  • 1 1/2 litres (1,5 kilos) de chair de poires en dés
  • 1 litre (900 g) de chair d'ananas en dés (et son jus, mais de grâce, un fruit frais, pas de la schnoutte en canne)
  • 2 tasses (475 mL) de jus de citron en bouteille
  • 2 tasses (350 g) d'oignon haché menu
  • 1/4 tasse (60 g) bien tassé de gingembre frais, haché menu
  • 1 tasse (236 mL) de vinaigre de cidre (5 % d'acide acétique)
  • 2 tasses (472 mL) de mélasse bien noire (ou une tasse 1/2 de cassonade pour un produit plus pâle)
  • 1 c. à s. de Liquid Smoke au bois de mesquite
  • 1 c. à s. de piment de la Jamaïque frais moulu (all spice)
  • 1 c. à thé de piment chipotle frais moulu
  • 3/4 c. à thé de clou de girofle frais moulu (peut être légèrement moins la prochaine fois)
Procédure :

La veille, égrener bien vos raisins secs pour les décoller si ils le sont, les placer dans un bocal d'un litre et bien couvrir de rhum. Sceller et agiter le bocal.

Retirer le couvercle du bocal (faut pas de métal) couvrez-le d'un film alimentaire, maintenez-le en place sur le goulot avec un élastique et percez-le d'un petit trou d'aiguille.

Par petit coups chauffez le bocal au four micro ondes en annulant dès les premiers signes de gonflement de la pellicule. Agitez le bocal d'un mouvement giratoire pour une minute entre chaque séance pour décoller les raisins qui prendront ainsi du volume en se gorgeant du rhum. Répétez 3 ou 4 fois, ils seront pas très difficile à inviter à la fête. :)

Ajouter du rhum au besoin mais pensez à vous aussi.

Recouvrez le bocal de son couvercle et laissez les raisins se dévergonder sur le comptoir pour 24 heures.

Avec ce qui reste au fond de la bouteille vous pourrez les accompagner. J'aime bien avec du jus de pommes. Ça fait des beaux dodos. :)

Le lendemain, mélanger vos dés de fruits au jus de citron à mesure que vous les préparez.

Éplucher et hacher menu l’oignon et le gingembre et moudre les épices.

Mesurer la mélasse et rincez la tasse avec le vinaigre préalablement mesuré (non mais c'est tu beau le sens pratique masculin).

Dans une grande casserole à fond épais (évitez l'aluminium) mettre la mélasse, le vinaigre, le jus dans lequel les dés de fruit baignent, et les épices et porter à ébullition en dissolvant bien le tout.

Ajouter les dés de fruits, reporter à ébullition, baisser le feu et mijoter à découvert à feu doux pour 30 minutes en remuant fréquemment.

Égoutter nos petits zouins zouins de raisins en réservant bien sur, le précieux liquide.

Ajouter les raisins et la moitié du rhum au chutney et mijoter pour encore 10 minutes. Ce sera prêt quand ce sera un peu plus épais que désiré.

Répartir le reste du rhum dans vos bocaux (ça m'a donné presque 1 c. à s. (15 ml) par bocal). On versera le chutney bouillant dessus pour refermer les bocaux au plus vite sitôt remplis.

Emplir les pots stériles en laissant 1/2 pouce (1 cm) sous le goulot.

Suivre ces instructions pour la mise en conserves.

Stériliser 5 minutes à l'eau bouillante, tout juste pour assurer l'herméticité du bocal, car avec le rhum, beubye les beubittes !

Voilà ! Il sera prêt dans un bon mois et sera bien meilleur dans 6 mois. Je vous met au défi de garder un bocal plus d'un an sans en refaire.

Accueil >> Stérilisation à l'eau bouillante >> Chutneys

12 commentaires

C'est trop gentil... et avec Johnny Depp en plus!
Il faudra que j'essaie le rhum/jus de pommes... J'aurais pas non plus pensé ajouter de la fumée liquide dans un chutney, ça a l'air très bon tout ça.

7/5/07 10:31

Karine ton défi sera de lui faire nous montrer un peu de jambon sur la photo.

Avec ça, on va faire un hit ! (ç;

7/5/07 10:38
Bergamote a dit...

Je rigole toute seule devant mon ordi (zinzin la Bergamote)...
Ca me rappelle une super idée de ma prof de chimie : elle nous avait fait faire je ne sais plus quel dosage dans un punch antillais. On avait tout aspiré à la pipette, (enfin, les copains de mon groupe, moi je ne bois jamais d'alcool), il n'y en avait pas eu assez pour le deuxième groupe ;-)

7/5/07 13:36

Quoi tu bois jamais d'alcool ?

Comment tu fais alors pour être si zinzin, c'est chimique ou génétique ?

7/5/07 14:13
Anonyme a dit...

Dis Vincent pourquoi tu est pas marié ?

Y parait que tu l'a jamais été selon mes sources ?

7/5/07 15:09
Bergamote a dit...

Jamais, pas une goutte d'alcool. Je n'aime pas ça. L'eau de vie de mirabelle de ma Lorraine natale sent divinement bon, par exemple, mais je ne peux pas en boire, je n'aime pas ça.
Ah si, je mets une cuillère à soupe de rhum brun (pour 1/2 litre de lait...) dans ma pâte à canelés, that's all. Et il cuit 1 heure à 200°C :)
Je ne bois pas de café ni de thé non plus... Juste du chocolat au lait froid (et du coca, ça doit être pour ça que je suis zinzin ;-)
Et pis je ne fume pas non plus.
Mais qu'est-ce que je peux causer ;-)

7/5/07 15:19

Dis Anonyme,

Selon mes sources, tu est au travail et c'est moi qui paie ton salaire, alors retournes te divertir aux tetesaclaques.tv comme ça tu me fais pas chier en plus de me voler.

Vu ?

7/5/07 15:19

Bergamote,

Faut croire que tu as le don d'apparaître juste là ou je réprimande un fonfon d'ici...

Cette fois, ce commentaire va rester. :)

Donc pas d'alcool... ni de café, ni de thé... (pour le coca, (comme vous dites) je suis pas surpris, si on y baisse le pH sous celui du jus de citron, avec de l'acide phosphorique, c'est pour y dissoudre plus de sucre, et là je t'y vois)

Alors tu as mon diagnostic Bergamote, tu souffres d'une zinzinite glucidophile.

Grave, très grave...

7/5/07 15:30
Bergamote a dit...

Je sais, mais c'est trop bon, le coca :) Vous dîtes "coke" ?

7/5/07 16:06
Vio a dit...

Mioum et remioum, Vincent. C'est toi qui inventes ces merveilles? Moi qui trippe pas trop jambon, va falloir que je reconsidère ça...

7/5/07 16:19

Nion nion Vio, moi j'invente rien, j'élabore.

Mais on aura beau chercher l'équivalent en anglais ou en serbocroate, c'est juste ici que c'est élaboré :)

Puis, j'ai converti 234 musulmans et 723 juifs a bouffer du jambon avec ce chutney.

Le tout était de trouver du jambon cacher ou allal.

Simple non ?

Captaine bonhomme... pars en voyaaaage.. :)

7/5/07 16:30

>>Vous dîtes "coke" ?

Bin sur, c'est ce qui est écrit sur cette bouteille d'acide sucré qui fait des bulles. :P

7/5/07 23:41

Publier un commentaire

Vérifiez bien les FAQ et utilisez le moteur de recherche (en haut à gauche) avant de poser une question SVP. Les question figurant déjà dans les FAQ ne seront pas publiées.