Les 12 bonnets du fol Écossais

8/09/2009

Accueil >> Conservation dans l'alcool >> Les fruits conservés dans l'alcool

Je ne sais pas pourquoi je fais des recettes de conserves du genre, et je préfère l'ignorer. Il faudrait boire un litre de lait et mâcher la moitié d'un pain pour soulager (un peu) la douleur extrême qu'occasionnerait une seule gorgée de ce produit.

Quelques gouttes de ce liquide ultra piquant transforme instantanément un suc de cuisson en sauce, relève immédiatement un sauté de légumes et rehausse illico un ragoût trop fade. On peut faire 500 ml de vinaigrette piquante en ajoutant seulement une demie c. à thé de ce produit. Improvisez !

C'est 100 fois plus fort que le rhum enragé, et au moins 10 fois plus que Les piments oiseaux au whisky. Elle vous fera 12 pots de 125 ml.

Ingrédients :
  • 2 bouteilles de Scotch honnête (il en restera quelques verres)
  • 12 piments Scotch Bonnet (idéalement individuellement multicolores)
Procédure :

Coupez les queues des piments forts en en laissant juste assez pour faire joli et lavez les.

Versez 1/4 de tasse (60 ml ou 4 c. à s.) de Scotch dans chaque petit bocal.

Remplir à demi un verre de Scotch (J'utilise un bocal de 250ml à grand goulot).

Enfilez des gants de cuisine.

À l'aide d'une grosse aiguille à repriser, transpercer un piment de haut en bas et transversalement aussi.

L'immerger dans le bol de Scotch, le comprimer lentement et s'amuser des bulles, comme un enfant.

Le relâcher lentement en le gardant complètement immergé, pour le saouler pas à peu près.

Le placer dans un petit bocal, et couvrir de Scotch pour laisser 1/4 de pouce (6mm) sous le goulot en immergeant le piment.

Répéter avec tous les piments (comme c'est amusant !), en ajoutant du Scotch au verre au besoin.

Faites attention avec l'aiguille, si vous vous piquez, ce sera... mé-mo-ra-ble. Donc, on garde le Scotch pour le verre et les bocaux, pour le moment d'accord ?

Placer vos bocaux scellés sur une grille au fond d'un chaudron, couvrir d'eau chaude et porter à ébullition pour deux minutes.

Retirer du feu et retirez vos bocaux de l'eau le plus tôt possible.

Placer hors de portée des enfants, et laisser macérer pour un mois (ce serait une idée de conserver hors de portée des enfants après aussi).

C'est prêt !

Prêt à quoi ?

Bien ça peut avoir des usages culinaires, sociaux, médicaux et aussi d'auto défense.


Accueil >> Conservation dans l'alcool >> Les fruits conservés dans l'alcool

2 commentaires

Miss_Wiskiss a dit...

Question pour mon homme amateur de scotch: "Il arrive quoi au scotch, après?" Ça se boit encore ou c'est mieux pour déglacer une poêle pour en faire une sauce?

Merci pour la recette, je crois que je viens de trouver une recette de cadeau de Noël pour tous ses amis amateurs de scotch. Reste à convaincre mon doux de sacrifier 2 bouteilles...

10/8/09 02:17

Il faudrait boire un litre de lait et mâcher la moitié d'un pain pour soulager (un peu) la douleur extrême qu'occasionnerait une seul gorgée de ce produit.

C'est 100 fois plus fort que le rhum enragé,et au moins 10 fois plus que Les piments oiseaux au whisky.

Je vais ajouter ça à la description. C'est vrai qu'elle n'est pas claire.

10/8/09 11:52

Publier un commentaire

Vérifiez bien les FAQ et utilisez le moteur de recherche (en haut à gauche) avant de poser une question SVP. Les question figurant déjà dans les FAQ ne seront pas publiées.