La gelée de lilas pour les usagers du transport en commun

5/20/2009

Accueil >> Stérilisation à l'eau bouillante >> Gelées

Bion, j'aurais du poster cette recette plus tôt. Je suis désolé pour les Québécois sudistes, et encore plus pour nos amis Européens, mais c'est une recette à faire maintenant, ici, à Montréal. Sinon on rate la floraison du lilas. On se revoit l'an prochain ?

C'est une jolie petite gelée couleur blondasse martienne qui réveille les sens en février. Elle vous fera 8 ou 9 pots de 125 ml.

C'est pour se doser de printemps, en février, c'est pour se donner du courage, le matin, avant de prendre le métro, parmi les vieux monsieurs qui sentent la cigarette, les adounes qui puent le 'parfum' de melon d'eau, les boutonneux désespérément shootés au Axe, et des philanthropes gavés d'aïoli. Quelques miettes de toasts parfumées à la gelée de lilas entre les dents contribueront a votre confort. *



Ingrédients :
  • 4 tasses (945 mL) tasses d'eau
  • 4 tasses (un litre, désolé, j'ai pas pesé) de fleurs de lilas, tassées
  • 4 tasses (760 g) de sucre sucré
  • 1/4 de tasse (60 mL) de jus de citron reconstitué
  • 2 sachets de pectine liquide commerciale ou 2/3 de tasse (170 ml) de pectine fait maison
Procédure :

Dans une casserole (évitez l'aluminium) porter l'eau à ébullition. Retirer du feu, y mélanger les fleurs de lilas, couvrir et laisser infuser pour 24 heures au frigo.

Filtrer l'infusion obtenue à travers un filtre à café. Ne pas presser les fleurs, vous pourriez obtenir un liquide brouillé.

En mesurer exactement 3 1/2 tasses (825 mL), ajouter le jus de citron et y dissoudre le sucre en remuant à feu moyen vif.

Porter à ébullition en remuant. Si vous disposez d'un thermomètre, chauffez jusqu'à 105 C. Si vous ne disposez pas d'un thermomètre, bouillir à gros bouillons entre 2 et 4 minutes

Ajouter la pectine et reporter à forte ébullition pour une minute en remuant constamment.

Retirer du feu et écumer.

Emplir les pots stériles en laissant 1/4 de pouce (6 mm) sous le goulot.

Suivre ces instructions pour la mise en conserves.

Stériliser les bocaux scellés 5 minutes immergés d'ans l'eau bouillante.

* Cette recette a été subventionné par la STM, ce qui explique le retard.

Accueil >> Stérilisation à l'eau bouillante >> Gelées

28 commentaires

LoVo a dit...

Et comment suggèrerais-tu d'utiliser cette gelée? sur les toasts le matin?

20/5/09 08:49

Bonjour LoVo,

Bienvenue ici,

Oui, oui, mais à part ça, elle serait bien avec des hors-d'œuvres salés, comme par exemple, sur des craquelins avec du fromage frais à coté d'une tranche d'olive, d'une lamelle de gherkin au vinaigre, ou d'une huitre fumés.

Ça pourrait aromatiser un yaourt, un dessert, une boisson glacée ou même une tisane.

C'est très bien pour glacer des cailles en conserves aussi.

Bref on en met la ou on veut, quand on veut se rappeler le printemps.

20/5/09 09:09
Zolasoleil a dit...

Une gelée de lilas, je n'aurais jamais cru une telle chose possible. Je serais très curieuse de goûter.

20/5/09 10:55

Tu vois des lilas par la fenêtre ? Attend qu'il cesse de pleuvoir et sers-toi !

Si c'est chez un voisin, tu peux troquer.

Zen ai deux autres qui s'en viennent.

Chèvrefeuille
Rose

:)

20/5/09 11:02
Bergamote a dit...

Waow, on peut "boire" du lilas ? Mais tu as oublié de peser les fleurs, comment je fais, moi ? Pasque on en a, du lilas, là.

Tu sais que ton blog est le seul blog sans photos que je consulte ?

La rose, je peux pas supporter, mais alors le chèvrefeuille... j'adore (euh, je croyais que c'était toxique ?)

20/5/09 16:52

Je savais que tu n'étais pas forte en physique alors je t'explique :

Tu prend un bocal d'un litre et tu le remplis de fleurs en tassant un peu. On appelle ça 'mesurer' un ingrédient.

Si tu n'a pas de bocal d'un litre, tu prends un bol qui fait plus d'un litre, tu verses un litre d'eau dedans et tu notes où le niveau arrive.

Tu vois c'est pas si difficile :)

C'est certaines baies de chèvrefeuille qui sont toxiques. Les fleurs sont très bonnes.

20/5/09 17:02
Bergamote a dit...

Là c'est pas gentil de se moquer ;-)

Tu sais quoi ? ça va, les litres c'est des maths, pas de la physique : j'expliquais justement avant-hier les histoires de litres, dm3 et kg à mes "charmants" (hum) élèves...pour l'eau (sinon après ça se corse :)

PS : j'ai pris le métro samedi (ça m'arrive rarement, j'ai la chance d'habiter à deux pas de mon travail) et c'était exactement comme tu l'as décrit : la RATP c'est comme la STM ! Hébé, les transports en commun ne me manquent pas...

21/5/09 02:05

Tu sais bien que je te taquines par affection, va !

Puis quand on se compare, on se console.

21/5/09 06:10

Quelle recette. J'en veux. Pour les adounes, il y a aussi le merveilleux parfum de barbe à papa ou de guimauve écrapoutie.

Lorsque le Axe est sorti, la pub disait quelque chose du genre : Pouiche plus, pogne plus. Ma fille m'a dit : Je t'assure que non. Les gars qui se douchent au Axe, ils ne pognent pas du tout.
Mais ta gelée, wow. C'est quelque chose.

À+

Tarzile

24/5/09 13:22

Merci pour la barbe a papa et les guimauves écrapoutes, çe doit être un hit à la station Jean-Drapeau avant de débarquer à la Ronde.

Les bourdons ne seront pas content ! :)

J'ai jamais essayé avec du blanc. Tu pourrais aussi ometre le jus de citron, et mettre moitié eau et moitié vin... blanc.

24/5/09 13:33
Divine a dit...

Ouah !!! je râle un max !!
J'ai du lilas (blanc),mais ce sera pour l'an prochain, car je viens de couper les fleurs fannées ce week end, afin d'avoir plus de rameaux l'an prochain ! Ravie de voir que c'est comestible !
Par contre c'est la saison des fleurs d'acacia et des fleurs de surreau, si tu as une recette autre que des beignets qui traine dans tes cartons ! ^^

27/5/09 07:52

Ben il y aurait le vinaigre, qu'on pourrait adapter.

27/5/09 08:09
Andréanne a dit...

Waaaah... Je viens de terminer la première "batch" de gelée de lilas... Mais c'est pas pour le transport en commun d'ici (si tu penses que c'est mauvais à Montréal, évites de prendre le transport en commun en Outaouais...)

C'est mental. Ça goûte ce que ça sent! En plus, ma gelée à moi, elle est rose. Je prendrai des photos quand j'aurai quelques minutes.

Tu es sûr que ça donne 8 ou 9 pots de 250 ml? Moi, j'en ai 10 pots de 125 ml avec un espace de tête généreux, et presque pas d'écume...

27/5/09 11:52

Bonjour Andréanne,

Je suis content que tu l'aies essayée.

Merci pour ta note sur le rendement, je me suis enfargé dans un copier coller.

:)

27/5/09 11:59
Andréanne a dit...

Ah, le copier-coller... l'autre jour, j'ai un client qui m'a envoyé un texte dont un paragraphe était complètement incompréhensible. Je l'appelle et j'ai appelé ça un "cut and paste incident" Il l'a bien ri. :o)

Elle est bizarre, cette recette! Hier, quand je l'ai faite, empotée, et tout, elle était rose. Ce matin, elle était devenue blond-martien...

Mais elle sent aussi bon, goûte aussi bon, et a vraiment très bien pris. J'en referai l'an prochain! Je suis tentée d'utiliser un colorant, pour la "mauvifier" (oui, je sais, ce n'est pas un mot)..

28/5/09 15:27

C'est un cut and paste incident pour moi aussi. Je copie souvent une recette similaire pour en modifier le contenu et j'en oublie des petits bouts. Je ne comprend pas pourquoi, mais c'est dans le champ du rendement que ça arrive le plus souvent.

Je suis désolé de l'inconvénient qu'ait pu te causer de stériliser trop de pots.

Pour la décoloration, c'est inévitable je crois que les pigments des fleurs sont sensibles au sucre. Je ne suis pas sur. Un colorant alimentaire est plus stable et pourrait aider Dame Nature à mauvifier.

Les fleurs de lilas que je vois d'ici commencent à faner et à oxyder. Je vais dans les Laurentides en fin de semaine. Je sais qu'il y a du lilas. Je verrai si les fleurs seront à point pour une nouvelle cueillette.

Pour la prise, tu as utilisée un thermomètre ?

28/5/09 15:48
Manon a dit...

Bonjour!!!

J'ai découvert ce site l'automne passé... Bien plaisant de voir que je ne suis pas la seule a faire des conserves... J'ai commencé en 2002 et j'apprécie ce site pour les nouveautés qu'il m'apporte. J'ai l'impression d'un peu tous vous connaitre à force de vous lire sans écrire.

J'ai essayé cette recette le week-end dernier avec mes 2 premières branches de lilas en fleur. Trop pressée d'essayer pour tester le gout! J'en ai eu seulement 1 pot de 250ml, on va pas loin avec 2 branches de lilas :-P. C'est vraiment super, le gout rappelle légèrement la cerise avec mon lilas foncé double. Et la couleur de la gelée etait rose foncée tirant sur le rouge. Celle-ci est demeurée, mais je n'ai pas sterilisé ce pot que nous avons dégusté cette semaine.

Comme je suis dans Lanaudiere, je vais pouvoir recommencer la recette ce week-end assurément. Ici, le lilas commençait à peine à fleurir le week-end dernier et il est un peu partout depuis cette semaine. Alors je ne m'inquiète pas pour toi Vincent, tu en trouveras certainement dans les Laurentides ce week-end. Travaillant à Montréal, je sais que le meilleur temps y est passé ;-)

Outre le lilas, ici nous allons faire les asperges en fin de semaine. 2 recettes de potage et du surgelé (c'est meilleur que de canner des asperges, je trouve que ça devient trop mou à l'autoclave). On va chez le producteur (il y en a plusieurs dans Lanaudière) se chercher environ 100lbs d'asperge pour notre petite gang.

Bon week-end hors de la ville! Manon

29/5/09 16:26

Bonjour Manon,

Bien content que tu aies fait ton comming out de canneuse. :)

Ne serais tu pas la légendaire Manon aux supers beaux yeux gris de St-Alphonse Rodriguez ?

Dis le pas mais je partage un peu ton avis sur les asperges à l'autoclave, elles battent celles en boîtes, mais pas celles bien congelées.

En fin de semaine, j'en fais 30 bottes selon la suggestion de Miss Diane.

On dirait un petit péché... non ?

29/5/09 16:41
Manon a dit...

Allo Vincent,

Et non, je ne suis pas de St-Alphonse et je n'ai pas les yeux gris. Je suis plutot de St-Lin. C'est deja assez loin quand tu travailles au centre-ville de Montréal et que tu as 3 enfants + un en route!!! Une chance que je peux m'éviter le trafic. Mais St-Alphonse ça serait vraiment trop.

On a terminé les potages d'asperge et les asperges cannées dimanche midi. Ensuite, je me suis attaquée à celles congelées avec ma plus grande (6ans), elle était vraiment contente.

Tant qu'a canner les asperges, moi je préfère les virer en potage tout de suite. Ça marque le début de notre saison de cannage pour les produits québecois.

En passant, je trouve ton site très bein fait. La seule info que j'ai cherché plus longuement fut: "comment tu t'y prennais pour dire que tes recettes étaient testées scientifiquement". Ça m'interpelait car c'est proche de mon travail. J'avais besoin d'en savoir plus car je n'étais pas capable de croire seulement un: "Mes recettes sont testées de façon scientifique".

Par contre, plusieurs de tes remarques, de tes petits détails sur tel ou tel fruits ou légumes, je les avais déjà expérimentés à la maison. Alors je savais que tu disais vrai quand tu parlais cannage!

As-tu trouvé du lilas ce week-end? Moi, je n'ai pas eu le temps de le faire au travers des asperges. Je vais donc en faire par le soir cette semaine. Ce sera parfait comme cadeau de fin d'année au professeur de ma grande.

La recette de miss Diane semble succulente pour qui aime les framboises. Moi je suis plutot indiférente à ce fruit, ce qui n'est pas le cas de mon chum!

A+

Manon

1/6/09 11:36

Salut Manon,

Désolé du long délai, j'ai été pris au travail.

J'avais commencé à rédiger un billet sur mes contrôle de qualité, mais les Klingons m'ont volé mon Mac, et je l'ai perdu.

Je te résume. Le plus compliqué, c'est pour les aliments peu acides. Je contamine mes échantillons avec des spores de Clostridium sporogenes et je les stérilise pour des durées trop courtes jusqu'à trouver le point de rupture. Ensuite j'ajoute une marge de sécurité, pour les interprétions, les variation d'altitude et les manomètres non calibrés.

J'ai converti un vieux frigo en incubateur. Normalement, après 4 ou 5 jours, je n'ai pas besoin d'un microscope pour analyser les pots pourris. :)

J'observe quand même les autres de plus près.

Quand j'ouvrirai ma conserverie, j'aurai besoin de thermocouples pour mesurer la pénétration de la chaleur, de compte spores et de technicien en labo pour faire homologuer mes recettes.

En attendant ma méthode fonctionne assez bien pour publier des recettes avec une bonne conscience morale.

Je n'ai pas eu le temps de faire deux lots de gelée de lilas cette année. J'ai même raté les fraises.

21/7/09 09:25
Manon a dit...

Ben dis-donc c'était de la réponse ça Vincent... Je l'avais jamais vu passée!

Je viens de la lire car je voulais vérifier quelque chose avec cette recette.

23/12/09 16:22
amy-savon a dit...

Bonjour ma gelée etait parfaite jusqu a ce que je la mettre sous conserve elle s est liquifiée que dois-je faire? Danie

19/6/17 09:07

Bonjour,

Elle s'est liquéfie sur combien de temps ?
As-tu changé quelque chose à la recette ?

19/6/17 09:14
amy-savon a dit...

non elle etait bien en gelée je lai mit en pot et immergée 10 min eu boulliante et retirer par la suite

19/6/17 09:26

Répond à mes questions SVP.

19/6/17 09:35
amy-savon a dit...

non j ai rien changer a la recette, en pot elle etait en gelée ,,une fois sortie de leau bouillante elle etait liquifiée,,,(j ai laisser refroidir...mais elle est toujours pas revenue en gelée..elle s est épaissit un peu mais pas revenue en gelée)

19/6/17 10:03

Je crois que le problème vient qu'elle a eue le temps de prendre en gelée avant la stérilisation. Normalement elle prend en gelée après la stérilisation.

Je ne suis pas sur que ç va marcher mais le seul moyen serait de tout verser dans une casserole, de reporter à ébullition et de rajouter deux enveloppes de pectine. Bien entendu il faudra stériliser de nouveau.

Bonne chance !

19/6/17 10:10
amy-savon a dit...

merci beaucoup,

19/6/17 10:11

Publier un commentaire

Vérifiez bien les FAQ et utilisez le moteur de recherche (en haut à gauche) avant de poser une question SVP. Les question figurant déjà dans les FAQ ne seront pas publiées.