Une pensée pour la moitié d'entre nous

3/08/2007

Voici une chanson que j'ai entendu quand j'avais 10 ans. À l'époque, j'y comprenais pas grand chose. Je ne savais pas comment ma propre mère avait vécue son enfance, alors que sa mère à elle, n'avait même pas le droit d'aller voter.

La moitié du monde est une femme
Qui jusqu'ici avait caché son âme
Elle parle aujourd'hui encore trop peu
Mais demain je vous dit c'est dans ses yeux
Que vous verrez une flamme

La moitié du monde est une femme
Aujourd'hui enfin elle réclame
Ce qui lui revient, ce qui est son droit
Il est bien fini le règne de l'unique roi
L'autre côté de la terre passe à la lumière

La moitié du monde est une femme
La moitié du monde est une femme

Celle qui attendait en silence
Aujourd'hui retrouve la confiance
Et le goût de vivre son propre destin
Et le goût de suivre son propre chemin
De prendre part à tout ce qui vient

L'avenir du monde est une femme
Une paix plus forte que les armes
Pour un autre jour, une autre humanité
Plus près de l'amour, plus près de la liberté
Un espoir qui s'avance, la dernière chance

La moitié du monde est une femme
La moitié du monde est une femme
La moitié du monde est une femme

Paroles de Jacqueline Lemay

34 ans plus tard, j'y vois un peu plus clair. Je vous ai vu mener vos combats sans armes. Je vous ai vu gagner du terrain au nom de l'amour, de la paix, de la justice, de l'égalité et de la liberté.

Je comprends un peu mieux cette chanson maintenant. C'est elle qui m'a ouvert les yeux sur la condition féminine. J'ai pas cessé de voir les choses différemment depuis. En voyant s'améliorer la condition féminine, j'ai vu l'humanité améliorer ses valeurs.

J'ai une pensée spéciale pour toutes les femmes aujourd'hui, vous représentez ce qui est de plus beau et de plus admirable dans l'humanité.

Je souhaite que vos valeurs gagnent encore du terrain.

Une affiche de Pauline Lecuyer, graphiste
Choisy au bac - France











10 commentaires

Lolotte a dit...

Merci de cette tres gentille attention. C'est tres touchant.

8/3/07 11:25
Ninnie a dit...

Merci Vincent. Je suis très touchée par ton billet du jour.

8/3/07 12:10

Ton mot rempli de respect et d'amour est un don magnifique. Celui-ci m'a non seulement touchée, mais il m'a poussé dans une rêverie ramenant vers moi toutes les femmes que j'ai connues et qui se sont battues pour que nous vivions dans l'équité, bien sûr, mais je me suis rapellée aussi ces hommes, aimants de la justice, qui méritent tant d'éloges. Grâce à eux toutes et tous, nous sommes là où nous en sommes aujourd'hui. Puissions-nous inculquer la justice dans le coeur de nos enfants, car aujourd'hui, c'est celle-là notre mission.

Merci Vincent!

8/3/07 12:10

Je crois sincèrement que c'est un respect que vous méritez.

Votre point de vue est un trésor que l'humanité à gardé enterré trop longtemps.

On en est encore assez loin, mais on s'est rapproché d'un équilibre depuis 60 ans.

Les bienfaits de vos contributions à la condition humaine sont un argument de poids quand on prend le temps de regarder.

Si j'avais vécu il y'a 50 ans je n'aurais pas été le même homme. Je suis bien content d'être celui que je suis maintenant.

8/3/07 13:19
Bergamote a dit...

Ton billet est vraiment très émouvant.
Merci de m'avoir fait connaître cette belle chanson, et merci pour tout ce que tu as écrit.

8/3/07 14:53
Francine a dit...

Vincent,

Les paroles de Jacqueline Lemay résonnent et vont droit au coeur, mais ce qui me touche tout autant c'est qu'un homme les reprenne à son compte avec autant d'à propos et de sincérité.

C'est trop rare... Il fallait que je le dise,

Merci au meilleur des confitures!

9/3/07 16:39

Bien tu vois Francine,

Ce que je sens sincèrement, c'est que l'apport de votre point vue, de vos valeurs, a réellement amélioré la condition générale.

Le monde est loin d'être parfait, mais il est beaucoup plus équilibré et plus juste qu'il ne l'était avant.

Quand je me met dans la peau d'une femme qui se bat ENCORE pour l'équité salariale... j'ai mal.

9/3/07 17:01
La magasineuse a dit...

Je me demande parfois à quoi ressemblerait notre monde si le partage du Pouvoir se faisait autrement, tout à fait autrement.

Cette fois, un partage des tâches politiques où le sacro-saint Principe de l'Alternance s'élargit pour inclure dans sa définition l'alternance entre les hommes et les femmes. Et oui! (et ne riez pas, vous autres)

La formule ressemblerait à ceci: chaque gouvernement exerce au maximum deux mandats consécutifs (soit de 8 à 10 ans).

Et à chaque élection, il est composé exclusivement d'hommes et ensuite, la même règle s'applique en alternance pour un gouvernement composé seulement de femmes.

En tout cas, ce serait plus distrayant que maintenant. Et on peut bien rêver!

Cette nouvelle distribution des "rôles" pourrait créer une saine émulation entre les sexes et respecterait la composition de la société (52% - 48% environ).

De plus, on saurait enfin qui a le plus gros cerveau (sic) et quoi d'autre!

En tout cas, l'expérience serait amusante et nous serions les premiers (fous) au monde faire le test!

Mais, Vincent, on est bien loin des réconfortantes confitures!

Francine, lamagasineuse

9/3/07 19:32

Alors on veut s'amuser ? :)

Bien allons y !

Vidons un vestiaire de hockey pour le placer au pouvoir pour 8 ans.

Suivant cette catastrophe, on videra une salle d'habillage de mannequins de haute couture pour les remplacer !

On aura alors une belle alternance de gouvernements totalement déséquilibrés qui vont se tirer dans le pied à chaque pas. Ce qui va polariser, diviser et même inciter à la haine.

Pis oui, tu m'as bien fait rire ;)

À titre de consultant, je fréquente différents milieux au travail, laisse moi te dire que j'ai constaté les dommages que peuvent faire une telle répartition des genres...

Je donnerai pas plus de détails sinon je vais me faire haïr :)

10/3/07 03:37
La magasineuse a dit...

Tu sais Vincent, c'était à la fois une boutade et une idée appartenant davantage à l'Absolu qu'à la réalité.

Chose certaine, c'est incroyable comment on a évolué au Québec sur cet aspect! En quelques années, on a dépassé tout ce qu'on avait vu auparavant, ici ou souvent ailleurs.

Francine, lamagasineuse

10/3/07 09:14

Publier un commentaire

Vérifiez bien les FAQ et utilisez le moteur de recherche (en haut à gauche) avant de poser une question SVP. Les question figurant déjà dans les FAQ ne seront pas publiées.