Avant de vous "lancer" dans les conserves, avez-vous pensé à l'espace d'entreposage ?

9/10/2008

Accueil >> F.A.Q. >>

Avant de vous "lancer" dans les conserves, avez-vous pensé à l'espace d'entreposage ?

Plusieurs visiteuses ont évoqué un problème d'espace d'entreposage des conserves. Ca les limite aux cadeaux gourmands de Noël, ce qui est déjà ça.

Le manque d'espace vous condamne vraiment-il à être une "canneuse de Noël" ? Ne pourriez vous pas devenir canneuse intermédiaire ? Cherchons des solutions.

De combien de pots j'ai besoin pour réaliser des économies d'argent avec les conserves-maison ?

Ben croyez-le ou non, c'est environ 25 caisses par bouche à nourrir, et c'est pas très varié comme ça. Le Nirvâna, c'est le double, et mettons-en le triple pour la papauté du pot.

En effet, pour payer l'investissement, puis réaliser des économies, il faut produire un certain volume. Par exemple, si on veut 8 recettes de soupes sous la main, ça nous fera 144 bocaux à entreposer, oui 144, sauf si on veut se casser la tête à stériliser deux demies recettes en même temps. 144 bocaux, c'est 12 caisses, ça, et seulement 144 fois de la soupe, pour l'année. Il n'y a pas deux saisons pour les asperges au Québec. Je m'en fais 36 pots. Deux ou trois fois par mois, c'est pas de trop. Puis elles sont sournoises, les soupes. Pour les faire, il faut beaucoup de bouillon en réserve et pour faire beaucoup de bouillon, il faut faire beaucoup de poulet.

On est rendus à 24 caisses pour faire à peine 600 $ d'économies par année. Oui oui, c'est la moyenne, à moins d'avoir un grand potager, des poules et des cochons et tout ça. Imaginez, 24 caisses de pots de 500 ml, ça prend autant d'espace que... moi.

Ce que M. a fait

Voici ce que M. la maman écureuil a fait dans son 4 1/2. M. est éducatrice dans une garderie. C'est un revenu modeste quand on vit seule avec deux bambins. Si, comme M, vous faites des conserves pour économiser, vous aurez besoin de plus de 100 caisses de bocaux variés. Chez elle, c'est le mur du salon, derrière le divan, qui est rempli de tablettes, remplies de bocaux. Un grand rideau opaque se tire devant le tout, pour protéger les conserves de la lumière. Le divan y est adossé et monté sur des roulettes. M. économise environ 4 000 $ par année sur la nourriture ainsi.

Elle place les bocaux vides dans leurs caisses en haut, et garde les pleins hors de leur caisses, à la bonne hauteur pour tout voir et mieux choisir. Elle garde les caisses des aliments faits en grandes quantités, comme les produits de tomates, la sauce à spaghetti et les bouillons, en bas. . Elle a fait ce compromis, afin que ses enfants ne manquent de rien. Avec cette surface du plancher, elle paie presque le loyer.

M. a suivi mon conseil. Elle m'a fait poser des tablettes préfabriquée de mélamine noire de 16 pouces de profondeur et de 36 pouces de long, avec des supports réglables ancrés dans des rails verticaux. Comme ça, elle peut varier la hauteur des tablettes au gré de ses besoins. Avec un rail vissé aux 16 pouces directement dans le colombage, on est prêt pour un séisme. On n'empile jamais les pots, ni les caisses sur les tablettes, et tout ira très bien. Si vous empilez vos caisses, faites le sur le plancher avec des pots vides. Si vous empilez des caisses d'aliments en pots Mason, ça risque sérieusement de briser les sceaux et de tout gaspiller.

Ce que J. a fait

J. est une canneuse avancée. Elle vit seule et se débrouille très bien avec 25 caisses. Elle vient d'emménager dans un petit condo loft miniature. J connais M. Elle a fait presque la même chose. Elle a installé des armoires de cuisine modulaires au dessus du divan, voilà tout. Elle met ses sucreries de cadeaux gourmands dans les caisses sous son lit.

Vous avez d'autres idées ?

Dans un monde idéal, on aurait un vrai garde manger à la cave, sous 14 degrés C, comme ça on pourrait aussi y garder des semi-conserves sans danger. Mais tout le monde n'a pas ces conditions.

Moi j'attends vos suggestions. Vous avez de bons trucs de rangement à partager ?

Trucs pratiques.

N'achetez jamais les étagères toutes faites auto proclamées exprès pour les conserves. Elle sont conçues pour les petits pots américains moumounes. Vous allez perdre de l'espace sur chaque tablette.

Les pots Bernardin viennent dans des caisses, ce qui les protègent de la poussière et de la lumière, et facilite aussi leur rangement. Les pots Golden Harvest sont moins chers, mais ils ne viennent pas dans un caisse fermée. Aussi, ce serait préférable de na pas les empiler une fois remplis.

Ne demandez pas à votre mari (ni à Tit') d'installer vos étagères. Les conserves ont beau se garder longtemps, c'est pas pour l'éternité...

Accueil >> F.A.Q. >>

30 commentaires

mamapasta a dit...

ah! je suis jalouse du choix des bocaux outre atlantique, ici c'est " le parfait " ou rien , si on les commande les frais de port sont exorbitants , alors c'est la superette du coin ou la boutique pour agriculteurs .Un bocal d'un litre c'est environ 2 euros .

10/9/08 15:09

En effet Mamapasta,

J'ai fait des calculs et et si un ami achetait ici pour poster en France par transport de surface, ca donnerait ceci :

Voici un kit en guise d'exemple. On est limité à 30 kilos.

Bocaux standards de 70 mm 500 ml

Kit de 60 bocaux + 15 fois les couvercles

• 5 caisses de 12 bocaux Mason Bernardin de 500 ml neufs avec bagues et couvercles 50 $
• 1 caisse de 70 boîtes de 12 couvercles (840 couvercles)110 $

Poids
3,53 kg X 5 = 17,8 kg
80 g X 70 =6,3 kg + 300 g = 6,6 kg
24, 4 kg

dimensions (pouces)
13 10 06 (caisse)
13 20 18 (scello de 6 caisses)

Frais de port de surface assuré 169,18 $

manutention 30 $


Total $ 359,18 + 15 % TX

Prix au bocal utilisé 15 fois, 6 00 $
Prix des bocaux le parfait super 500 ml utilisé 15 fois 10 $

Kit 84 bocaux + 7 fois les couvercles

7 caisses de 12 bocaux Mason Bernardin de 500 ml neufs avec bagues et couvercles. 70 $ pour 84 bocaux

1 caisse de 50 boîtes de 12 couvercles 70 $ 600 couvercles

Poids
3,53 kg X 7 = 24,71kg
80 g X 50 = 4,14 kg + 300 g = 4,44 kg
29, 14 kg

manutention 30 $
Frais de port de surface assuré 193,65 $

Total $ 503,65 + 15 % TX

Prix au bocal utilisé 6,6 fois, 6 00 $

10/9/08 15:21
Bruno a dit...

Salut Vincent,

outre l'intérêt économique, il y aussi l'économie de temps et le fait de savoir vraiment que ce qu'on mange à été préparé au maximum de sa fraîcheur et à bon prix en plus.

Je suis vraiment à ma première année de cannage en grande quantité et j'en suis bien heureux malgré le travail requis (qui n'est pas beaucoup quand on compte l'économie de temps), je suis content de servir à ma famille de bon repas sans avoir à courir au retour du travail.

A tout ceux qui veulent se lancer, je dirais de ne pas hésiter à faire quelques essais question de voir le bon goût que ça à, que c'est pas si difficile à faire (mille merci à Vincent pour ça!). Ça à été le déclencheur dans mon cas.

Je me dois maintenant revoir l'aménagement de la chambre froide de la maison pour accommoder toutes les conserves qui s'accumulent...

10/9/08 21:03
Zolasoleil a dit...

Super ton billet sur le rangement. Lorsque j'aurai trouvé ma solution au rangement, je te la partagerait! Comme les exemples, je crois bien me rajouter qques armoires pour ranger les canages.

Je suis d'accord avec Bruno. Pour moi le cannage n'est pas qu'une économie d'argent mais plutôt l'assurance de manger des aliments aux saveurs conservées tout au long de l'année. Ça ne me dérange pas si je mets qques années à «renter dans mon argent» avec l'achat de l'équipement.

Cet aprèm, je fais ton chutney aux bleuts :-)

13/9/08 10:50

Bonjour Zolasoleil,

Ça me fera plaisir de lire tes trucs, et de les ajouter au message original.

J'espère que tu aimeras ton chutney.

13/9/08 11:24
Claudie a dit...

Bonjour
Effectivement l'entreposage il faut y penser Moi l'an passer mon tres cher conjoint ma fait de belle armoire en Mdf bois économique dans ma salle de lavage .
Et j'ai aussi une autre petite armoire en métale acheter au canadien tire celle ci a été acheter au début de mais premiere expérience de cannage.


Bonne journée

13/9/08 16:46
Maryse a dit...

Dans mon nouvel appartement, je suis plutôt "grayée" en rangement!

En plus des placards de la chambre et du salon, il y a un (grand) placard dans le couloir et un garde-manger dans la cuisine.

La pièce double du devant ayant été fermée, la deuxième portion me sert de salle de lecture, de couture, de savonnerie... j'ai beaucoup d'espace pour ranger mes boites de (tit) pots.

Mon projet de "walkin garde-manger" dans une partie inutilisée du couloir a dû être mis sur la glace pour cause d'appareils ménagers trop gros qui bloquent le chemin... Lorsque j'aurai assez de sous pour m'acheter des laveuse-sécheuse qui s'empilent, je pourrai mettre mon projet en branle.. j'aurai encore plus d'espace de rangement!!

13/9/08 20:48

Oui il faut faire des compromis,

Dans mon petit 4 1/2, je n'ai que deux pièces pour mes conserves.

Faut bien être raisonnable.

:)

13/9/08 21:12
Carmen a dit...

2 pièces de pots!!! C'est la moitié de ton logement, ça! :-)

Quand j'habitais en chambre, à l'université, je plaçais mes caisses de pots sous mon lit. Très pratiques, les pots-repas tout prêts!!!

15/9/08 19:53

Oui mais quand j'avais une maison tout le sous sol y était consacré.

Je suis très équilibré, moi ! :)

Une petite pièce est prise pour l'entreposage des pots et des denrées sèches, et l'autre, c'est mon labo avec mon congélateur, mes incubateurs et mes bactéries chéries.

Je suis prêt pour le chômage, la crise économique, la crise alimentaire mondiale et les cataclysmes prévus du réchauffement global.

Et vous ?

:)

16/9/08 09:04
Zablog a dit...

C'est gênant... Je dois confesser que j'ai ce qu'on peut qualifier d'endroit de prédilection pour entreposer mon cannage mais que je n'utilise que moins de 5% de cet espace béni. Une chambre froide en bonne et due forme avec trappe dans la fondation permettant de maintenir une température entre 4-5˚C (par grands froids) et 18˚C (canicule) et aucune lumière naturelle.

Je vous le dis: gênant ! Je pourrais offrir ce rangement à ceux qui manquent d'espace d'entreposage mais alors je ne garantis pas que je ne serai pas tentée de goûter ce qu'il y a dedans ! ;)

16/9/08 11:18

Garde-manger idéal à louer dans la région de Québec.

Prix négociable.

Contactez Zablog.

:)

16/9/08 11:58
Tit' a dit...

Oui, bon bah ça va, hein le Canneux, tout le monde peut oublier de penser à l'espace d'entreposage de ses confiotes et autres conserves, hein ! Meuh nan, j'en n'ai pas plein jusqu'au cou, meuh nan, y'en a pas des pots qui trônent encore dans une caisse au milieu de la cour (et des détritus... à l'abri de la lumière toutefois), meuh nan je l'ai pas fait exprès volontairement d'oublier par mégarde une grosse partie de mes pots (vides, OUF !) dans mon logement précédent !... N'empêche, le locataire qui a pris la suite a eu l'extrême gentillesse de me les rapporter, pensant, bonne âme, que j'en aurais certainement plus besoin que lui dans mon nouveau chez nous... Bah heu... que te dire ? Merci, mon gars, c'est fort aimable à toi, mais heu... J'EN FAIS QUOI, MOI, MAINTENANT DE CES POTS, alors que j'ai plus une place (et que j'avais même pas penser un seul instant à l'endroit où j'allais bien pouvoir entreposer tout ça) ???!!!...
Ma solution : tu déménages, tu oublies une caisse ou deux de pots vides.
Avantage : Moins de cubage dans le camion de déménagement est nécessaire, donc coût de déménagement réduit.
Inconvénient : Une belle illusion ! Y'aura toujours un gentil con pour te les rapporter... Et merde !

;)

17/9/08 03:06

Bonne nuit Tit' Chef,

Bienvenue ici.

Surtout si c'est pour déconner alors !

Je te suggère de n'oublier que des pots vides derrière, si tu en laisse des pleins, de tes recettes, ça ira probablement aux poubelles, sinon aux traitement des rejets biologiques dangereux.

;P

17/9/08 03:25
Carmen a dit...

C'est fou, moi aussi, des fois je pense aux cataclysmes et je nous sens à l'abri de la famine, ma famille et moi... du moins pour quelque temps.

Amenez-en, des pannes d'électricité! On a de quoi bouffer!

17/9/08 17:08

Carmen,

Du point de vue d'un grain de sable, l'histoire est une plage qui a vue bien des vagues.

17/9/08 17:15
Carmen a dit...

C'est que j'ai pas trop l'habitude d'être dans la peau d'un grain de sable...

Kèsse tu veux dire, Vincent???!!! ç-:

18/9/08 20:48

Je veux dire que la marée monte, vu que les indices des parasites de la bourse, baissent.

Y'a qu'a lire les nouvelles pour constater qu'un système basé sur le gaspillage n'est pas viable.

Crise alimentaire mondiale,
Faillite des grandes banques,

La misère est à notre porte, déguisée en clown avec un télégramme chantant.

18/9/08 21:09
Carmen a dit...

Je crois que tu as raison, Vincent, sur le plan mondial, la famine guette les humains... D'ailleurs, elle en a déjà attrapé plus d'un milliard. Tant que les gens riches (c'est nous, ça!) vont gaspiller, d'autres personnes vont crier famine!

Souvent, je me trouve chanceuse d'être née ici, au Québec, dans l'abondance. Même quand les statistiques de notre société classaient ma famille et moi sous le seuil de la pauvreté, nous n'avons jamais manqué de l'essentiel. On arrivait même à donner un petit quelque chose pour les paniers de Noël!

Nous faisons partie des gens qui sont les plus riches de la planète... Quel privilège!

Tu as déjà lu le village mondial?
http://www.harissa.com/fun/Sionpouvaitrduire.htm

19/9/08 06:51

Bonjour Carmen,

Oui j'avais déjà lu un truc comparable. Je crois que c'était en anglais.

Je crois qu'on devrait changer nos valeurs, très profondément. On peut bien vivre avec l'essentiel, sans détruire l'avenir de nos enfants.

19/9/08 07:25
Carmen a dit...

C'est à petits pas qu'on change les valeurs d'une société. Tu nous aides à faire plusieurs petits pas avec ton blog. Merci!

19/9/08 15:57
sarahlaplume a dit...

Bonjour Vincent plein de trucs!

Ça arrive vite la question du rangement. Mon garde-manger dans la cuisine déborde là.

Les caisses de pots vides sont rangés sous les lits.

Quant aux pots pleins, je dois me réorganiser et aimerais avoir ton avis.

Dans le couloir, il y a une lingerie que je souhaite transformer en rangement de conserves. Dans cette lingerie, il y a 4 tablettes avec 16" d'espace entre chacune. Je pensais y empiler des conserves, sauf qu'en relisant ce billet, j'ai réalisé qu'il ne faut pas empiler les pots, alors j'ai pensé faire ajouter une tablette entre chaque tablette. À court terme ce sera ma solution, or cet endroit viendra aussi à déborder puisque je suis partie...

J'ai aussi pensé à entreposer au-dessus des armoires de cuisine, j'ai fait mon petit calcul et cela donnerait 19' de long de rangement (2 X 9.5), encore là je comptais mettre 2 caisses de haut. Or, il ne faut pas empiler. Je me demande aussi si dans le haut de la cuisine comme ça est une bonne idée, puisque la cuisine est parfois chaude bien que j'aie une hotte? Côté esthétique, je pourrais faire installer un rideau opaque devant tout ça.

Et finalement, dans la salle de bains il y a un rangement attenant, une sorte de recoin de 8' X 4' derrière des portes coulissantes où il y a les laveuse-sécheuse et le réservoir à eau chaude. Je pourrais y faire installer plein de tablettes, mais est-ce que ce ne serait pas trop chaud et humide?

Ce qu'il n'y a juste pas dans un 2e étage, c'est un endroit frais.

sarahlaplume

17/10/08 09:58

Bonjour sarahlaplume,

Imaginons que le couvercle des pots est un tympan, d'où l'expression, sourd comme un pot. En effet, le tympan 'vibre' de manière imperceptible à chaque variation de température. Quand la température augmente, il tend a monter, et quand elle baisse, il tend à redescendre.

C'est ce qui fait que des sceaux lâchent à long terme.

Le pire endroit pour ça chez toi, c'est la salle de bains. De plus, combiné aux vraies vibrations des appareils en dessous, tu vas perdre de la bouffe pour sur, dans cette pièce.

Je la garderais pour le contenu de la lingerie et les pots vides.

Pour le reste, ça va.

18/10/08 07:29
Siberien a dit...

Zut, Zut, mon mari va capoter, si je lui dit que ça me prend une tablette par étage de pot masson. On pensait faire une tablette par 2-3 boites.

Je n'ai plus de garde-robe d'entrée. Juste une garde-pots à l'entrée.

Pour le moment je commence a me dire que le vide sanitaire sous la maison serais intéressant ! Reste a trouver un accès facile.

Bon on va continuer a étudier la maison.

21/10/08 11:56

En effet, il vaut mieux ne pas empiler les pots pleins. Perdre de la bouffe c'est déjà assez platte, mais nettoyer du moisi partout, c'est la cerise sur le gâteau.

21/10/08 12:04
Siberien a dit...

Bon mettons qu'une famille de fous, décide en plein hiver de s'acheter une roulotte et de partir dans l'Ouest Canadien pour une période indéterminée. Cette famille de fous aimerait bien transporter avec elle, quelques caisses de pots Mason, question de ne pas mourrir de faim en chemin et de ne pas les abandonnés dans sur leur tablette. Ça serait quoi la meilleure façon, considérant que ça risque de geler et degeler et que ça va brasser.

Merci pour tes pécieux conseils.

Suzy,
maman d'une famille de fou, composé d'un papa avec de drôles d'idées, de 2 Jus de pommes et d'une petite beauté qui est repartie aussi vite qu'elle était arrivée.

24/12/09 08:49

Bonjour Suzy,

Une nouvelle triste que tu m'apprends. Tu avais déjà dit que cet enfant n'avait pas beaucoup de chance. Rude épreuve pour une maman.

Gros câlin.

Pour les pots, ils ne prendront pas le gel. Tout va péter. Les conserves en bocaux n'aiment déjà pas les variations de température, il faut éviter le gel à tout prix.

27/12/09 07:10
ericdelo a dit...

Bonjour Vincent!

Un gros merci pour ton blog, c'est une aide extrêmement précieuse.

Je commence à augmenter ma quantité de conserves, je manque de place dans la maison et j'aimerais leurs donner des meilleures conditions d'entreposage. J'ai un très grand caveau à légumes qui se tient l'hiver à 2-3 C, mais qui l'été peut monter à 18 C. Je vais tenter de corriger l'affaire pour que ça reste sous 14C.

Mais ma question est: Un caveau à légumes, ça doit être humide pour les légumes, mais couvercles de pots Mason et l'humidité, ça fait pas, ça va tout rouiller. J'ai pensé à peinturer les couvercles avec une peinture antirouille après le cannage, de sorte que la peinture ait et sur le dessus du couvercle, et sur le petit rebord en dessous qui dépasse. Est-ce que ce serait une bonne idée pour pouvoir les entreposer à l'humidité? Car je n'ai pas d'endroit frais et sec.

Merci!

17/9/10 02:22

Bonjour ericdelo,

Bienvenue ici,

Il n'est pas nécessaire de maintenir ton caveau sous 14°C, à moins de vouloir y garder des semi-conserves.

J'ai des gros doutes pour la peinture.

1 - Il est recommandé de retirer les bagues des bocaux le lendemain de la mise en conserves. Donc il ne reste plus que le couvercle sur le bocal. Les bagues sont prêtes à être utilisées, bien au sec.

2- Si tu peins tes couvercles, il va surement en déborder sur tes bocaux, et si ça sèche là, ça les rendra difficiles à nettoyer. J'ai bien peur aussi que l'odeur des solvants ne finissent par se transmettre à la nourriture dans ton caveau aussi.

Si ce n'est pas pressant pour cette année, j'en rangerais une douzaine dans le caveau, 6 avec un saran maintenu par un élastique, et 6 tel quel pour vérifier si la rouille des couvercles est un problème.

Moi je crois que si ça rouille, ce sera juste sur le rebord, et que ça ne perçera pas en un an.

Si c'est pour cette année, je mettrais mes caisses à l'intérieur de sacs transparents pour le recyclage, ou de gros sacs à poubelle de construction.

Si tu met deux attaches, l'humidité devrait rester dehors et ne pas se condenser sur les couvercles.

17/9/10 07:45

Je viens de penser à une autre chose.

Je viens de constater que je peux entrer 15 pots de 500 ml dans une chaudière blanche.

Ça prend un peu plus d'espace, mais c'est plus durable et fiable que des sacs.

17/9/10 08:51

Publier un commentaire

Vérifiez bien les FAQ et utilisez le moteur de recherche (en haut à gauche) avant de poser une question SVP. Les question figurant déjà dans les FAQ ne seront pas publiées.