vendredi 27 janvier 2006

Informations sur les couvercles de pots Mason utilisés au Canada

Accueil >> Équipement >>

Information sur les couvercles de bocaux Mason utilisés ici.

Le pot Mason à été breveté le 30 novembre 1858 par un Américain nommé John Landis Mason. C'est le standard Nord Américain. Au Canada, ils sont fabriqués par Bernardin et sont conformes au système métrique.

Les couvercles et les bagues

Ce qui fait la particularité des pots Mason est surtout leur système de fermeture en deux pièces formé de la bague et du couvercle SNAP. Il a été inventé par Alfred Louis Bernardin en 1881. Alfred est né en Alsace en 1845 et a immigré en Ohio en 1870. Les bocaux Mason originaux avaient un couvercle en zinc fait d'une pièce. L'invention de Bernardin facilitait l'échappement de la vapeur des bocaux lors de la stérilisation, tout en diminuant le coût de chaque réutilisation. En effet, si les couvercles doivent être remplacés à chaque usage, les bagues sont réutilisables. Les couvercles et les bagues viennent couramment en deux formats ;


Les couvercles standards de 70 mm (boîte rouge) et les "grandes gueules" de 86 mm (boîte verte).










Les standards de 70 mm sont plus répandus et donc sensiblement moins chers que ceux à large ouverture. Les couvercles standards se vendent @ 1.25 $ la boîte d'une douzaine, et 2 $ la douzaine pour les "grandes gueules" dans la plupart des Dolarama ou autres magasins à rayons. Ils sont plus chers en quincaillerie.

On retrouve aussi, mais beaucoup plus rarement, des couvercles de 78 mm destinés à remplacer les couvercles de pots discontinués. C'est bien pour les personnes qui disposent d'un inventaire de pots à l'ouverture de ce diamètre. On trouve aussi les kits de bagues et couvercles chez le Canayen Fatigué.





On peut aussi acheter les couvercles avec les bagues dans les deux formats, pour réutiliser des bocaux Mason du commerce ou encore pour renouveler le stock de bagues.













Enfin on trouve aussi des couvercles de plastique qui peuvent servir une fois un pot ouvert. C'est plus pratique que de manipuler un couvercle en deux pièces. Je m'en sers pour tous mes mélanges d'épices et d'herbes entamés. J'identifie le contenu au marqueur indélébile, "Curry" ou "Fines Herbes", par exemple, et mon 'rack' à épices est fait de pots de 125 et de 250 ml.









On retrouve aussi des couvercles décoratifs de la collection 'Élite' pour offrir vos conserves en cadeau. On en retrouve des deux grandeurs, avec ou sans les bagues dans une grande variété de thèmes et de couleurs. Voici la gamme complète offerte par Bernardin.



Accueil >> Équipement >>