Votre sauce à spaghetti (ou soupes) en semi-conserves sans autoclave

10/16/2010

Accueil >> Les semi-conserves >> Les sauces et condiments

Si vous n'avez pas d'autoclave, vous pouvez quand même drôlement prolonger la conservation de vos produits comme les soupes ou les sauces à spaghetti par un traitement de chaleur de bocaux à l'eau bouillante. 



Pour conserver votre sauce à spaghetti plus longtemps sans la congeler, et sans autoclave, vous pouvez en faire des semi-conserves et les garder au frigo ou dans une cave sous 13 ° C, en tout temps. 



Vous pouvez empoter votre produit, passer une spatule à l'intérieur des bocaux, pour éviter les bulles d'air, en laissant 1/4 de pouce (6 mm) sous le goulot, puis les stériliser à l'eau bouillante comme pour des marinades. 



Les instructions ici.

Au pif les stérilisations de semi conserves sont les suivantes pour les formats de bocaux ci-dessous. 


  • 250 ml pendant 20 minutes 

  • 500 ml pendant 30 minutes. 

  • 1 litre pendant 40 minutes. 
En refroidissant, votre produit sera sous vide dans vos bocaux et tous les micro organismes vivants seront éliminés. Les spores des micro organismes potentiellement dangereux n'écloront pas sous 13 ° C, et les autres micro-organismes de déterioration se multiplieront beaucoup plus lentement.

Dépendant de l'acidité du produit, vous pourriez les garder plus de 2 mois dans un cave et plus de 6 mois au frigo. Mes parents gardent leur sauce à spaghetti plus de 6 mois dans leur cave à vin à 12 ° C. Plus le produit sera acide, mieux il se conservera. Vous pouvez en faire autant avec les soupes, les ragoûts, les pâtés, les cretons, les fèves au lard, le poulet en sauce, etc.

Le contrôle de qualité se fait à l'oeil et à l'odorat. Si ce n'est plus bon, ça parait, en général le sceau à lâché ou ça sent le suri (ou pire), mais aucun risque de botulisme.

Accueil >> Les semi-conserves >> Les sauces et condiments

9 commentaires

Vicky a dit...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blogue. 17/10/10 13:56

On peut en revenir à cette technique de semi-conserves maintenant que cette parenthèse déplacée est close ?

17/10/10 14:58
Louis-Charles a dit...

Oui, revenons-y. Désolé! C'est une bonne idée de connaître cette technique quand on a deux pots qui restent et qu'on ne veut pas les passer à l'autoclave. Je retiendrai celà!

17/10/10 15:00
Manon a dit...

moi j'aimerais bien me faire un caveau ou sous-sol de service servant de caveau pour y mettre des semi-conserve intéressantes et de l'alcool...

ce qui est bien avec le sol (après une certaine profondeur), c'est qu'il reste relativement stable autour de 8 degré C été comme hiver... Sauf qu'au québec faut s'assuré d'être juste assez profond pour éviter le gel en hiver...

C'est exploité aussi en géothermie maintenant...

17/10/10 15:06

Manon,

Tel que je te connais, tu as déjà recherchée des plans de caveaux.

Tu sais que la haute humidité y est nécessaire pour la conservation des légumes racine.

C'est un inconvénient pour la conservation des bocaux.

Je lis que le caveau projeté serait pour les semi-conserves, et les alcools. Il serait probablement aussi intéressant pour y 'calmer' tes recettes lacto fermentées tout en y conservant toutes les bonnes vitamines et beubittes qui font danser le baladi à notre âme intestinale.

Mais il faut gérer l'humidité.

17/10/10 15:25
Manon a dit...

non, pas de plan encore...

on a juste zieuté un paquet de possibilités sans plus...

selon notre terrain, notre maison qui est assise à même le roc, ect...

17/10/10 16:13

Le comprend les difficultés de creuser dans le roc.

Pour toi, je dirais que le plus gros défi est de pouvoir exploiter les bénéfices du caveau, tout en y ayant accès de l'intérieur de la maison.

17/10/10 22:07
Louis-Charles a dit...

Vincent, pour l'humidité, on peut soupçonner l'oxydation des sceaux?

18/10/10 20:08

@ Louis-Charles

Oui en général les caveaux sont très humides et ça peut faire rouiller les couvercles au point de briser les sceaux.

C'est ce que notre ami de la pépinière rustique m'a appris. En général ça arrive après plus d'un an.

J'imagine que d'emballer les caisses de bocaux dans des sacs en plastique suffirait pour prévenir ça.

19/10/10 10:18

Publier un commentaire

Vérifiez bien les FAQ et utilisez le moteur de recherche (en haut à gauche) avant de poser une question SVP. Les question figurant déjà dans les FAQ ne seront pas publiées.