samedi 9 mai 2009

La sauce BBQ aux framboises et au miel pour la magicienne Djoz

Accueil >> Stérilisation à l'eau bouillante >> Condiments >> Les recettes de sauces


Vous connaissez Djoz ? C'est une magicienne qui vit dans un pays très, très lointain. Un pays avec des montagnes, des vallées, des plateaux, un tout petit lac, et quelques petites rivières qui sillonnent un magnifique paysage bucolique digne des comptes de fées version Walt Disney. Oui oui, il y a aussi de vrais châteaux du Moyen-Âge, et des dolmens érigés par Obélix lui-même, et même quelques licornes qui broutent parmi les brebis. À l'ombre de ces châteaux et aux pieds de ces dolmens, les gens tranchent les saucissons secs, et le Roquefort, avec des couteaux Laguiole qui ne sont pas contrefaits en Chine.



Dans le très, très lointain pays de Djoz, le foie gras, les saucissons et le jambon poussent dans les arbres. Quand les arbres à foie gras ne produisent plus, on ne fait pas juste des manches de couteaux Laguiole avec, on en fabrique aussi d'étranges instruments servant à effrayer les touristes Américains.



Voici ce qu'on fait avec les vieux arbres à saucissons et les vieux arbres à jambon, respectivement.



Dans ce pays très, très lointain, les gens sont fiers de leur culture occitane, de leur musique, de leur littérature, de leur oralité spécifique et toujours vivante. Si ils ne parlent plus tout à fait comme les troubadours, ils en ont un peu gardé l'âme. Ils sont aussi fiers de leur terroir, de tout ce qui peut y être cultivé, et de tout ce qui peut y paître, des gastéropodes, aux brebis, aux myriapodes, en passant par leurs bactéries. Car dans ce pays très, très lointain, la fierté, c'est viral.

Dès le moyen âge, du sud ouest de la France, jusqu'en Aveyron (et ailleurs en Europe), on a vu naître les plus beaux villages du monde; les bastides. Je crois qu'il y en a 5 ou 6 en Aveyron. À l'époque, les bastides visaient à développer des territoires agricoles sous exploités et à attirer de nouveaux arrivants dans ces régions. Leurs modèles architecturaux varient un peu, mais ils ont tous comme noyau un marché public avec des halles ou des promenade d’arcades à colonnes et portiques, question de garder les étals à l'abri des variations météo. L'échange commercial était donc au cœur de chaque village, dans un nouveau modèle économique qui s'est ancré dans une mentalité de fierté régionale toujours bien présente.

Chaque village est encore enclavé de sa propre zone agricole comportant chacune ses qualités, ses défis, et ses spécificités. La variété des conditions géographiques, météorologiques, culturelles, et sociales, combinées aux savoir-faire des artisans de ce qui constituait, à l'époque, des nouvelles cellules économiques, ont fait naître une multitude de nouveaux produits technologiques, intellectuels, culturels, alimentaires ou autres.

Pour s'en restreindre aux produits alimentaires du département d'Aveyron, par exemple ; le saucisson de Najac était différent de celui de Villeneuve-d'Aveyron, et le fromage de brebis de Sauveterre-de-Rouergue était différent de celui de Villefranche-de-Rouergue. Chaque produit est unique et constitue le fleuron d'une fierté régionale. C'est toujours vrai, et plusieurs de ces produits sont maintenant reconnus mondialement.

Bref, le pays très, très lointain de la magicienne Djoz, c'était là qu'on retrouvait les plus beaux paysages de France, avant qu'on ne viennent sauvagement y entailler cette gigantesque balafre. ;-P

Après ce survol loufolklorique des environs d'Aveyron, revenons à la magicienne Djoz un tit peu. Elle ne semble pas très intéressée aux arbres à saucissons, à jambon ou à fois gras, car elle n'en parle même pas. Elle s'intéresse à des trucs comme la faune, la flore, les beubittes, les livres, et même aux humains qui font pipi debout. Son blog est magnifique, les textes sont très bien écrits, et partout on y sent l'attachement qu'elle a pour les beautés de son pays.

On ne sait pas trop qui elle est, mais je la soupçonne d'être un genre de bibliothécaire un peu granoulle sur les bords. Ce qui ne l'empêche pas de recevoir des vrais amis au BBQ pour griller de la vraie viande, sur du vrai feu. Alors je lui dédie cette recette de sauce BBQ, pour ces moments privilégiés. Elle pourra la concocter avec des choses qu'elle pourra trouver en Aveyron, sinon juste en tendant le bras dans son magnifique jardin.

Malheureusement, il faudrait y sacrifier 1 kilo de framboises fraîches... elle ne peut manipuler les framboises plus de trente secondes sans les mettre dans sa bouche. Quel cruel défi de tempérance que cette recette...

La sauce BBQ aux framboises et au miel pour la magicienne Djoz

Cette sauce BBQ, n'est pas très relevée, elle se prête à merveille avec la volaille, des filets de porc, ou des côtelettes de porc. Je crois que ça irait bien avec un poisson blanc et gras. C'est une sauce de finition à utiliser sur le grill, pour faire une couche de caramel aigre doux aux arômes de fruits en surface des grillades. J'ai essayé avec du lapin aussi. Voir plus bas.



Manon a fait cette recette, avec plus de photos ! (et des commentaires pertinents)

Cette recette ne fera que 4 ou 5 misérables petits pots de 250 ml, donc juste assez pour 8 lapins.

Ingrédients :

  • Un peu d'huile huileuse
  • 2 oignons moyens hachés menu (ou de l'échalote, pourquoi pas)
  • 1 bon glou de vin rouge sec (un Marcillac, pour elle)
  • 8 tasses (oui, 1 kilo, snif ! ) de framboises fraîches, bien mures, équeutées (4 casseaux, ici)
  • la chair hachée de 12 petites prunes Mirabelle immatures (elles devraient l'être pendant les framboises)
  • le jus d'un citron
  • 1 tasse (236 ml) de vinaigre de vin rouge
  • 2 tasses (680 g) de miel d'arbres fruitiers du printemps (le miel d'arbres à saucisson ne conviendrait pas)
  • les zestes d'un demi citron moyen
  • 2 c. à thé de sel
  • un peu de piquant, comme du piment fort séché moulu (2 c. à s. de chipotle fumé séché pour moi)

Procédure :

Chauffer un peu d'huile dans une casserole en inox à fond épais, et y blondir l'oignon.

Déglacer au vin rouge, puis y écrapoutir les framboises avec le jus de citron et le vinaigre. Ajouter la chair des prunes et laisser mijoter en remuant de temps à autres, jusqu'à ce qui la chair de prunes soit tendre.

Passer le tout à travers un moulin à légumes (presse purée à manivelle), pour retirer les pépins de framboises et obtenir une consistance lisse. (Donc, ça pourrait être facultatif)

Replacer le divin coulis sur le feu, y mélanger le miel, les zestes de citron, le sel et le piment fort.

Mijoter jusqu'à consistance désirée.

Empoter en laissant 1/4 de pouce (6 mm) d'espace sous le goulot.

Suivre ces instructions pour la mise en conserve domestique.

Durée de stérilisation de la sauce BBQ aux framboises et au miel pour la magicienne Djoz à l'eau bouillante
  • Stériliser 15 minutes pour les bocaux de 125 ml et de 250 ml
  • Stériliser 25 minutes pour les bocaux de 500 ml et de 1 litre

Au service :

Avant de badigeonner la viande de cette sauce, on pourrait considérer y ajouter de l'ail frais ou du piment fort frais, quelques heures avant, puis de laisser macérer dans la sauce à température ambiante. J'ai tendance à ajouter du piment pour la volaille, et de l'ail pour le porc. Pour le poisson, je la garde telle qu'elle. Pour les minuscules côtelettes d'agneau aussi, mais je les fais mariner 12 heures au frigo avec du romarin froissé, des zestes d'oranges, de l'huile d'olive et un petit glou de jus de citron. De l'ail aussi ? Ben ça dépend, pas si on essaie de séduire un vampire.

La suggestion du canneux

La lapin sauvage en grillade

Ingrédients :
  • 1 rouleau de fil de laiton, question d'avoir du lapin frais du jardin, le matin
  • 1 lapin frais du jardin, en 8 morceaux (demander à un ami, si le coeur ne veut pas).
La marinade
  • 1/4 de tasse (4 c. à s.) d'huile d'olive
  • 1 c. à s. d'Herbes de Provence
  • 2 c. à thé de moutarde forte
  • 2 gousses d'ail écrasées
  • Sel et poivre au goût
Procédure :

Mélanger les ingrédients de la marinade et en badigeonner les morceaux de lapin de tous cotés. Couvrir et réfrigérer pour environ 4 heures.

Griller au BBQ pour 5 minutes de chaque cotés.

Badigeonner généreusement le dessus des pièces de cette divine sauce rouge rubis puis retourner. Ne pas laisser flamber.

Retourner encore, puis badigeonner légèrement, cuire 5 minutes de plus. Ne pas laisser flamber.

Placer dans l'assiette et ajouter un filet de sauce diluée au vin rouge.

Le déguster avec des légumes verts du jardin que ce lapin n'aura jamais mieux mérité.

Une fois essayé, inviter les voisins au BBQ, leur donner cette recette, et un rouleau de fil de laiton.

:)
Accueil >> Stérilisation à l'eau bouillante >> Condiments >> Les recettes de sauces