dimanche 3 juin 2007

La semi-conserve de tomates cerises et bocconcini

Accueil >> Les semi-conserves >> Les légumes
et
Accueil >> Les semi-conserves >> Les produits laitiers

La semi-conserve de tomates cerises et bocconcini

Basilic, bocconcini et tomate : Vert, blanc et rouge. On fait pas plus Italien. Cette semi-conserve en bocal de un litre sera prête dans une semaine et pourra ensuite se garder pour un bon mois au frigo. Servies sur bruschetta, en hors-d'oeuvre , pour couronner les pâtes ou en salade, cette semi conserve donne envie de danser la tarentelle. Ce bocal pourra servir d'entrée pour 6 ou 8 personnes. Et oui, Maryse pourra se gosser des petits pots de 250 ml si elle veut. ;)

Ingrédients :
  • 500 ml de tomates cerises rondes et bien rouges
  • un peu de sel fin non iodé (je pulvérise 1 c. à thé de sel à marinades)
  • 500 ml de mini Bocconcini (environ de la taille des tomates)
  • une dizaine de feuilles de basilic frais
  • 500 ml l'huile d'olive bien verte (peut être 600 ml, ce serait pas idiot)
  • 2 gousses d'ail fendues et dégermées
  • 4 grains de poivre noir concassés
Procédure :

Laver et équeuter les tomates puis les trancher en deux à la "taille". De la pointe d'un couteau, retirer les pépins.

Les disposer la tranche vers le haut sur un linge, et les saler légèrement. Attendre 20 minutes.

Pendant ce temps, laver et sécher les feuilles de basilic. Trancher les bocconcinis en deux et les laisser égoutter dans une petite passoire.

Dans une petite casserole, placer le basilic, l'ail, les grains de poivre et l'huile. Chauffer jusqu'à 85 C, en remuant de temps à autres, juste pour uniformiser la température, couvrir, retirer du feu et laisser macérer pour au moins 10 minutes.

Retourner les demies tomates la tranche vers le bas sur le linge pour les laisser rendre du jus, pour environ 30 minutes. L'huile aura tout le temps de refroidir au point de ne pas faire fondre le fromage quand on l'en couvrira.

Stérilisez deux bocaux de 1 litre dans un bain d'eau bouillante (et peut être quelques bocaux plus petits).

Tamisez l'huile aromatisée dans l'un de ces bocaux. Jeter les solides, ils ont joués leur rôle.

Disposez les demies tomates et les demis bocconcinis dans l'autre bocal stérile en laissant environ un pouce (2,5 cm) sous le goulot. Couvrir d'huile et refermez le bocal.

Réfrigérer pour au moins une semaine avant de servir. Ne pas ajouter aucune herbe ou aucun autre ingrédient humide à cette recette (à moins qu'ils soient sous pH 4,6). Cette semi-conserve se gardera ensuite pour un bon mois au frigo.

Il vous reste de l'huile ? Bien ! :) Si vous y goûtez, l'inspiration viendra tout de suite. Sinon, elle se conservera pour deux semaines au frigo. Vous avez stérilisé des petits pots de 125 ml pour la garder ? Quelle prévoyance ! Chapeau !

Au service :

Les bruschettas

Égoutter le contenu du bocal, en gardant bien sur, l'huile devenue encore plus précieuse. Le restant d'huile pourra être conservé, voir plus bas.

Au four, griller des tranches de bon pain, puis frottez-les légèrement avec une demie gousse d'ail, puis y verser un mince filet de notre huile-devenue-encore-plus-précieuse.

Disposer au mieux les demis bocconcinis et les demies tomates sur ce divin croûton. Ici il serait souhaitable d'ajouter de petites feuilles de basilic et peut être une légère pincée de hachis d'origan. Une autre idée ?

Vous pouvez renfourner sous le grill pour chauffer le tout et fondre légèrement le fromage si ça vous dit (moi oui). Y devrait y avoir du jambon quelque part... ?

Les hors d'oeuvre

Égoutter le contenu du bocal, en gardant bien sur, l'huile devenue encore plus précieuse. Le restant d'huile pourra être conservé, voir plus bas (tiens, je me répète).

Assemblez une demie tomate et un demi bocconcini en coinçant une petite feuille de basilic fraîche entre les deux. Piquer d'un cure dents pour les maintenir en petites sphères gourmande. Voilà ! (J'aime bien alterner la tranche du dessus pour faire un plateau mieux coloré. J'ai déjà ainsi reproduit le drapeau de l'Italie, mais on peut faire mieux, car personne ne l'a "pognée".)

La salade

Qui pense Italie n'oubliera pas la roquette... (Tarzile, es-tu là ?)

Égoutter le contenu du bocal, en gardant bien sur, l'huile devenue encore plus précieuse. Le restant d'huile pourra être conservé, voir plus bas (dis donc, je radote, moi).

Mélangez roquette et radicchio dans les proportions désirées (certains remplaceront le radicchio par du mesclun, et ce sera pas mauvais non plus). L'idée, c'est d'avoir plein plein plein de roquette. :)

On se fera une jolie vinaigrette en ajoutant simplement du vinaigre balsamique à notre huile-devenue-encore-plus-précieuse pour enrober légèrement la salade. cette dernière servira de lit pour y disposer nos tomates et nos bocconcini. Il ne reste qu'à décorer de feuilles de basilic frais.

Et bien sur les pâtes... j'aurais l'air de quoi sinon ?

Mes préférées sont les penne rigate pour cette recette. Mais n'importe-quelle grosse nouille irait. Je crois que je vais bientôt tenter avec les conchiglionis. Y'a Karine qui m'a inspiré avec sa recette de Conchiglionis farcies au chèvre, sauce rosée. J'ai pas encore essayé la recette de Karine, mais je crois pas résister encore longtemps.

Voici ce que je fais avec les penne rigate en attendant.

Égoutter le contenu du bocal, en gardant bien sur, l'huile devenue encore plus précieuse. Le restant d'huile pourra être conservé, voir plus bas (je suis devenu carrément gâteux...).

Cuire les pâtes au goût.

Les enrober d'une généreuse couche de sauce rosée bien crémeuse.

Allumer le grill du four.

Répartir les pâtes dans des assiettes pouvant aller au four. Napper de nouveau de sauce (oui oui, allez allez...)

Disposer autant de morceaux de fromage et de morceaux de tomates que voulu au centre de chaque assiette.

Enfourner vos assiettes pour laisser fondre le fromage au goût.

Arrosez d'un mince filet de notre huile-devenue-encore-plus-précieuse.

Décorer de basilic frais et de roquette.

Voilà !

Buon appetito!

Ha, j'oubliais... pour conserver plus de deux semaines au frigo notre huile-devenue-encore-plus-précieuse.

Empotez-la dans des petits bocaux en laissant 1/2 pouce (1 cm) d'espace sous le goulot.

Placer les bocaux sur la grille de votre chaudron à conserves, bien couvrir d'eau, porter à forte ébullition, retirer du feu, couvrir et laisser ainsi 10 minutes.

Retirer les bocaux et les réfrigérer. Elle se gardera plus de deux mois ainsi.

Accueil >> Les semi-conserves >> Les légumes
et
Accueil >> Les semi-conserves >> Les produits laitiers