lundi 15 novembre 2010

Témoignages des canneux

Accueil >> Témoignages

Je viens d'ouvrir une nouvelle "section" sur le blogue. Des témoignages d'heureux ri-canneux. Si vous en avez un à faire, laissez un commentaire et je collerai les plus jolis ici.

La mise en conserve domestique,  qu'est-ce que ça vous apporte ?

Si vous avez un blogue, ou un profil actif, n'hésitez pas à placer un lien. :)

===

Alors je viens de calculer en moyenne à combien me revient un "repas" avec tes recettes souvent 1 part dans un bocal de 500ml et 2 dans un bocal d'1 litre, on arrive à 0.70€ par part en comptant le gaz, je n'ai juste pas compter les bocaux parce que je les avait déjà. Mais bon l'économie est phénoménale parce que je ne faisais des conserves que de légumes et fruits, peu de viande sauf cassoulet et choucroute complète. Maintenant j'essaie un peu tout, enfin dans le limite de la place que j'ai pour ranger ensuite....

Alors pour ceux qui hésiteraient encore, foncez et si vous piquez le virus de la conserve, vous avez de quoi vous éclater sur ce blogue.

Bourguignonne
===

Je fais des essais de cannage depuis très longtemps. Je me souviens de mes premières confitures, à 15 ans, scellées à la cire. Mon premier désastre finalement:D

J'ai aussi canner de la viande à l'eau bouillante et perdu des sommes épouvantables quand les pots " décapaient ".

J'ai mis en pots des légumes de toutes sortes qui finissaient souvent à la poubelle.

Mais je suis têtue;) Et il y a eu le blog de Vincent. Je le consulte depuis quelques années et grâce à lui et à la chaleur torride du mois d'août, mon mari m'a offert mon premier autoclave!!! Je l'entend encore me dire: t'avais pas vu quelque chose qui stérilisait mieux et plus vite.... Je cannais du maïs à 7 pot de 500 ml à la fois et bouillage de 3 heures tel que mentionné dans le grand livre de Jeanne Benoit. J'avais 3 poches de maïs à faire et dehors la température était de 30 degré sans l'humidex!!!
De plus je savais que mon cannage n'était pas vraiment sécuritaire, j'avais déjà trop lu sur le site.....

C'est vraiment à ce moment que j'ai pris confiance, en suivant les conseils que l'on retrouve ici.

Je fais beaucoup de cannage au moment où la viande est à son meilleur prix soit à la fin août.

Non ce n'est pas toujours facile le temps du cannage, on se retrouve souvent épuisé d'avoir autant travaillé. Mais la plus grande satisfaction, ce que l'on se dit parfois quand on est bien à bout...On va être contentes cet hiver!!!

L'an passé , on partait de batch de fous, on a fait des nuits blanches à stériliser et une des copines présentes, celle qui braillait presque sur le bord du comptoir, m'en parle encore en me disant: Ouais, on a eu du fun!!! Le cannage c'est aussi social;)

Cette année, en plus de calculé les ingrédients, le coût, on calculait au départ le temps de stérilisation...on a compris finalement;)

Parce que j'utilise ma maison, ma partenaire de cannage fait parfois les commissions, essayer d'imaginer juste un peu: la maman avec ses 2 enfants de 2 ans et 4 ans au superC un vendredi soir avec 16 jambons toupies dans son panier et une caisse de 24, le plus jeune assis sur les jambons:))))))) Il ne faut pas avoir d'orgeuil quand on canne:D

Donc pour sauver des sous, avoir un peu de social, travailler comme des fous et avoir l'air fou, y a que le cannage qui peut faire tout ça!!!

Nathalie
===


Accueil >> Témoignages