Il est sexy mon nouveau petit mortier !

4/29/2009

Accueil >> Équipement >>

Bonjour le mortier !
Il y a une photo explicite, plus bas.

Idéal pour faire de bonnes quantités d'épices à conserver.

Je viens de recevoir un petit cadeau que je me suis fait. Je l'ai essayé hier et il est presque parfait.

Ma petite histoire avec les mortiers.

Quand j'étais un ado, j'ai fait le pire des choix (à part la drogue). Je me suis procuré un petit mortier ridicule en marbre. Le bol était forcément trop petit, et que dire du pilon ! Crampes garanties après 5 minutes d'usage. Le pilon faisait à peine 4 pouces (10 cm) de long et ma paume en fait 4 pouces et 1/4 (11 cm). Pour travailler avec j'avais le pommeau au centre de la paume. Pas le grand confort, loin d'être un bon choix, un bibelot chinois, quoi.




J'ai donc trouvé à peu près le même modèle, mais avec un bol 3 fois plus gros, et un pilon plus confortable. Je ne l'ai pas mesuré, mais au moins je pouvais appuyer sur le pommeau avec mon pouce. Là c'était bien, pour environ 10 ou 12 ans. Un jour, j'ai fait tomber le pilon par terre, crac ! Foutu, brisé en deux. Misère ! Je l'aimais bien celui-là.



Pour le remplacer, je me suis offert un mortier en granit, me disant que que c'était plus solide que le marbre. Erreur, il m'a pété dans les mains après 8 ou 10 ans de service. Poubelle ! Snif !



Là je me suis dit que la pierre, c'est fini ! Go pour l'inox ! C'est pas très chaleureux, mais c'est nettement plus robuste. J'ai pris le plus grand que j'ai trouvé, et c'est là la déception. Le bol est trop petit (300 ml), je dois tout faire en 3 ou 4 lots quand je me prépare un mélange d'épices à conserver pour l'année (plus la-dessus bientôt, en attendant voir le blog de cammu). Le pilon est confortable, la large base en caoutchouc le rend moins bruyant, et plus stable. Malheureusement, sa capacité utile ne convient pas à mes besoins.



Après quelques années de frustration, je gagazine un nouveau mortier, Bonjour !



Il est sexy, non ?

Il est presque parfait pour moi, mais c'est PCQ j'ai des grosses pattes d'ours. Il sera parfait pour la plupart des gens. J'ai réussi à faire une recette de curry de 3 pots de 125 ml, en deux coups, mais c'est normal de la faire en deux coups. Car je moud les épices non grillées pendant que mes épices grillées refroidissent. Si le pilon faisait 1/2 pouce (12 mm) de plus, ce serait parfait pour moi. En attendant c'est le meilleur mortier que je n'ai jamais utilisé. Il est beau, il est chaleureux, il est stable, il est silencieux, il peut en prendre, et il est très efficace. On range le pilon dans la cavité prévue à cette fin, et je trouve ça très ... Ying Yang !

Ses mensurations sont très enviables; son bol contient environ 400 ml (moyen quoi) il fait 4 1/4 pouces (11 cm) de haut par 6 pouces (15 cm) de largeur. Le pilon fait 5 1/2 pouces (14 cm) de long.

Je l'aime tellement que je l'ai nommé Mortimer. Il est né en Thaïlande, mon Mortimer. C'est le King de l'écrapoute !

Si vous en avez un désir irrésistible, je me hâterais à votre place. On ne le trouve plus chez le distributeur, il semble discontinué. Pour le trouver on Googlelise "Bonjour Neem Wood Mortar & Pestle Set", on trouve où on le liquide pour un misérable 20 $ au lieu de 40 $, et chliqueu chlique le plastic.

Accueil >> Équipement >>

Le chutney de cerise pour Martine la Banlieusarde

4/28/2009

Accueil >> Stérilisation à l'eau bouillante >> Chutneys

Ce chutney de cerise est riche et délivicieux.

Il se prête très bien aux grillades de volailles, particulièrement avec les poitrines de canard grillée à feu indirect. Voir la suggestion sous "au service". Ça plaira à Martine pour un BBQ automnal, et à d'autres, je le souhaite. Cette recette ne vous fera que 10 misérables petits pots de 250 ml.

Note : Certains n'aiment pas la texture avec des cerises entières. Je recommande de hacher les cerises.

Ingrédients :
  • Le zeste d'une demie orange moyenne, hachés
  • 7 tasses de cerises rouges bien sucrées, équeutées et dénoyautées (environ 4 lbs (1,8 kg) de cerises brutes)
  • 2 tasses (350 g) d'oignon haché menu
  • 1 tasse (120 g) de poivron vert en petits dés
  • 1 tasse (120 g) de poivron orangé en petits dés
  • 1 tasse (200 g) de cassonade foncée légèrement tassée
  • 1/2 tasse (120 ml) de vinaigre balsmique
  • 1/4 de tasse (55 g) de gingembre frais haché menu
  • 2 c. à s. de piment jalapeno haché menu
  • 1 c. à thé de grains de cardamome verte moulues
  • 1 c. à thé de sel
  • 1/2 c. à thé de piment de la Jamaïque fraîchement moulu
  • 1/8 c. à thé de clou de girofle fraîchement moulu
Procédure :

Combiner tout ça ensemble dans une petite casserole en inox à fond épais.

Porter à ébullition en remuant souvent.

Réduire le feu au minimum et couvrir.

Mijoter tout doucement pendant 20 minutes en remuant de temps à autres, découvrir et augmenter le feu à doux/moyen.

Cuire à découvert, en remuant de temps à autres, pour environ 40 minutes ou jusqu'à consistance désirée.

Empoter en bocaux stériles en laissant 1/2 pouce (1 cm) d'espace sous le goulot.

Suivre ces instructions pour la mise en conserve d'aliments acides.

Stérilisez 10 minutes pour les pots de 125 ml ou de 250 ml

Votre chutney sera prêt dans deux semaines et se bonifiera pour plus d'un an.

Au service :

On peut en foutre n'importe-où et même le manger à la cuiller, mais il est à son meilleur sur des poitrines de canard (non, pas des magrets) grillées au BBQ, à feu indirect.

Ingrédients :
  • Quatre demies poitrines de canard bien joufflues (méfiez-vous des imitations).
  • 1 tasse (236 ml) de vinaigre balsamique
  • 1/4 de tasse (4 c. à s.) de miel foncé liquide
  • 1 BBQ Banlieusard, standard
Procédure :

Inciser la peau des poitrines de canard en damier, de biais, environ aux 2 centimètres, sans entamer la chair.

Les placer dans un plat, ou un assiette, la peau en haut.

Diluer le miel dans le vinaigre et en arroser les poitrines. Couvrir d'un film alimentaire et frigo pour deux heures.

Égoutter dans une passoire pendant ce qui suit.

Allumer un seul brûleur (un seul côté) du BBQ au maximum.

Diluer la moitié d'un bocal de chutney de cerise pour Martine la Banlieusarde avec de l'eau pour obtenir une consistance badigeonnable. Le reste du bocal sera servi en à coté. 2 misérables c. à s. par assiette.

Badigeonner les poitrines de chaque coté du chutney dilué. Gardez en pour la finition au BBQ.

Préparez la salade de luxe, pendant que le BBQ lambine. Divine, cette salade !

Huiler légèrement la grille du BBQ du coté ou ça chauffe.

Y saisir les poitrines (consentantes) pour une petite minute de chaque coté.

Placer les poitrines de l'autre coté du BBQ, au dessus du brûleur éteint, coté peau sur la grille, les badigeonner encore de chutney et fermez le couvercle de l'engin.

4 minutes après, retournez les poitrines et badigeonner de nouveau avec la moitié du reste du chutney dilué, et refermez le couvercle.

2 minutes après, retournez les poitrines et badigeonner de nouveau avec le reste du chutney dilué. Refermez le couvercle de nouveau.

Encore deux ou trois minutes et vous serez prêt à servir un truc mémorable.

On aura rarement vu un canard si cochon.

Accueil >> Stérilisation à l'eau bouillante >> Chutneys

La marinade pad thaï destinée aux salades de luxe

4/27/2009

Accueil >> Stérilisation à l'eau bouillante >> Marinades de légumes

La marinade pad thaï est une recette de conserve de légumes à la façon asiatique. Je me suis inspiré d'un pad thaï au poulet pour faire une marinade de légumes à la façon Amish. Le croisement est joliment surprenant ! Des légumes croustillants, pas trop sucrés, ni trop vinaigrés, où une combinaison de fenouil, d'anis étoilée (badiane) et de gingembre, vient contraster avec la saveur des légumes forts en chlorophylle.

On peux la servir en marinade à coté, mais elle est vraiment bien mieux en salade. Pour ce faire, vous égouttez un bocal, vous l'ajoutez au double en volume (ou plus) de fèves de soja germées (ou de verdure), vous arrosez d'un filet d'huile, ajoutez une pointe de bon sel, vous mélangez, et voilà ! Pour les salades, on ne se gène pas d'improviser. J'ai déjà ajouté des suprêmes de clémentines, ou encore des cerneaux de noix, et même des petits dés de fromages variés, des crevettes, des dés de poulet cuit, et c'était très bien aussi. Cette recette vous fera 9 bocaux de 500 ml.

Ingrédients :

La veille
  • 5 tasses (660 g) de fleurettes de brocoli
  • 1 livre (450 g) de pois-mange tout, immatures et débarrassés de leurs tiges
  • 5 tasses (500 g) de blanc de fenouil en juliennes (2 petits bulbes)
  • 1 poivron orangé en courtes juliennes
  • 1 poivron rouge en courtes juliennes
  • 1 poivron jaune en courtes juliennes
  • (ce ne serait pas mauvais avec de l'oignon aussi)
  • 2 tasses (360 g) de châtaignes d'eau fraîches, pelées, en tranches (on en trouve dans les quartiers chinois, et beaucoup trop dans nos rivières)
  • 2 tasses (470 ml) d'eau
  • 1/4 de tasse (70 ml) de jus de citron
  • 1/4 de tasses (4 c. à s.) de gingembre en fines tranches
La saumure
Le lendemain

La marinade

Si vous utilisez du vinaigre de riz (à 4 % d'acide acétique)
  • 4 tasses (945 ml) de vinaigre de riz blanc
  • 3 tasses (710 ml) d'eau
  • 2 tasses (380 g) de sucre (ou autre édulcorant)
  • 5 c. à s. de graines de moutarde jaune
  • 3 gousses d'anis étoilée (badiane)
Si vous utilisez de vinaigre blanc (à 5 % d'acide acétique)
  • 3 1/4 tasses (770 ml) de vinaigre blanc à (5 % d'acide acétique)
  • 3 3/4 (885 ml) tasses d'eau
  • 2 tasses (380 g) de sucre (ou autre édulcorant)
  • 5 c. à s. de graines de moutarde jaune
  • 3 gousses d'anis étoilée (badiane)
Procédure :

La veille

Combiner les fleurettes de brocoli, les pois mange-tout, les juliennes de blanc de fenouil et les juliennes de poivrons multicolores dans un grand bol non métallique.

Dissoudre le sel à marinades dans l'eau, puis en couvrir les légumes. Placer une assiette sur les légumes pour les immerger sous la saumure, couvrir d'un film alimentaire et placer au frigo pour 12 heures.

Porter un litre d'eau à ébullition, y blanchir vos tranches de châtaignes d'eau pour deux minutes, et rincer sous l'eau froide. Les placer dans un contenant avec les deux tasses d'eau et le quart de tasse de jus de citron. Couvrir et réfrigérer.

Le lendemain

Dans une casserole en inox à fond épais, combiner l'eau, le vinaigre, le sucre et les épices, puis porter à ébullition en remuant pour bien dissoudre le sucre. Baisser le feu au minimum, couvrir et mijoter 2 minutes. Fermer le feu et laisser infuser.

Drainer les légumes et les rincer deux fois. Les laisser égoutter dans une passoire.

Ajouter le gingembre aux légumes.

Drainer aussi les tranches de châtaignes d'eau, les ajouter aux légumes, pour aussi les laisser égoutter, pendant que vous faites ce qui suit.

Tamiser la marinade pour séparer les épices du sirop. Retirer les gousses de badiane.

Mélanger les grains de moutarde aux légumes en malaxant bien pour pour les répartir.

Entasser légèrement les légumes dans vos bocaux stériles en laissant 1 pouce (2,5 cm) d'espace sous le goulot.

Reporter le sirop à ébullition.

Couvrir les légumes de sirop bouillant en laissant 1/2 pouce (1 cm) d'espace sous le goulot.

Suivre ces instructions pour la mise en conserve d'aliments acides.
  • Stérilisez 10 minutes pour les pots de 500 ml ou de 250 ml
  • Stérilisez 15 minutes pour les pots de 1 litre
Votre marinade sera prête dans environ deux semaines.

Accueil >> Stérilisation à l'eau bouillante >> Marinades de légumes

Les cornichons bread and butter de Grand-Maman-Emma

4/23/2009

Accueil >> Stérilisation à l'eau bouillante >> Marinades de légumes

Les cornichons "bread and butter" sont un grand classique des marinades en Amérique du Nord. C'est des cornichons plutôt sucrés, qui servent surtout à garnir les sandwich (pour ne pas dire les burgers). J'ai omis cette recette depuis trop longtemps. Elle vous fera 9 bocaux de 500 ml.

Quand je fais cette recette avec ma joyeuse gang de canneux fous, on passe 2 boisseaux de cornichons juste pour cette recette là, et ça nous fait un peu plus de 10 caisses. Les quantités ont été adaptées et le rendement peux donc varier.

Qu'est ce qui fait que cette recette est meilleure que celle du Guide Bernardin ?

Les miens font crouche crouche (puis c'est plus coloré).

Pourquoi les miens font crouche crouche ?

Parce que Grand Maman Emma m'a montré comment saumurer les cornichons à la glace. Grand Maman Emma faisait 4 caisses de pots d'une pinte (1 litre) en une seule journée. Elle pouvait mettre 24 pots à la fois dans sa canneuse, qui, en fait, servait aussi de lessiveuse, et de baignoire. Sa famille de 8 en avait au moins pour chaque dimanche, de chaque semaine (des cornichons bread and butter, pas des bains).

La veille de la mise en pots, Grand Maman Emma, devait brosser puis rincer ses blocs de glace pour en retirer le bran de scie, puis casser tout ça en petits morceaux à l'aide d'un pic à glace afin d'avoir de la "bonne" glace à saumure. J'explique. À l'époque, quand elle était une jeune maman, la glace venait en gros blocs. Les gros blocs de glace étaient sciés à la surface des lacs et des rivières par de braves hommes, simplement armés de godendards adaptés à la tâche. Ils gagnaient ainsi leur subsistance pendant l'hiver, au risque de leurs vies. Le plus dangereux, c'était de retirer les blocs de l'eau. On pouvait glisser, tiré par le poids des blocs et se faire emporter sous la glace par le courant. Pour la plupart, ils étaient draveurs, ou bûcherons durant l'été. Ils étaient habitués de risquer leurs vies pour une bouchée de pain. Une équipe de 3 hommes pouvait extraire et tailler 6 tonnes de glace en blocs de 10, 20 et 30 livres, à chaque jour. Ensuite, la précieuse glace était gardée dans des voûtes souterraines. On couvrait les blocs de glace de bran de scie en guise d'isolant thermique. Ça se gardait tout l'été. C'était pour les gens qui était assez aisés pour avoir des glacières, les bouchers, les poissonniers, les restaurants les hôtels et les tavernes. Un bloc de glace de 20 livres, livré à domicile, coûtait 3 sous. C'était un luxe qu'on ne pouvait pas se payer tous les jours. Emma n'avait pas de glacière, mais elle achetait quand même de la glace, en automne, pour la joie du crouche crouche sucré du dimanche.


L'entaillage et le coupage de la glace sur le Saint-Laurent
Gravure sur bois, James Duncan
Gracieuseté du musée McCord

Ingrédients :
  • 8 lbs brut (3,6 kg) de jeunes cornichons pas plus longs que 4 pouces (10 cm) cueillis du matin (sinon, pas de crouche crouche).
  • 4 1/2 tasses d'oignons en fins quarts de rondelles (environ 1,5 lbs brut (675 g))
  • 1 gros poivron vert en juliennes
  • 1 gros poivron rouge en juliennes
Saumure :
  • 4 litres d'eau
  • 1 tasse (160 g) de sel à marinades
  • 3 ou 4 litres de cubes de glace dépourvus de bran de scie.
Pour la marinade :
  • 4 tasses (950 ml) de vinaigre blanc (5% d'acide acétique)
  • 4 tasses (765 g) de sucre
  • 2 c. à s. de curcuma
  • 2 c. à s. de graines de moutarde jaune
  • 1 c. à s. de graines de céleri
  • 1/2 c. à s. de cumin moulu
  • 1/2 c à thé de piment de la Jamaïque (allspice) moulus
  • 1/4 c à thé de clou de girofle moulus
Procédure :

Bien laver les cornichons sous un filet d'eau froide, à l'aide d'une brosse douce, trancher les deux bouts à environ 1/4 de pouce (6mm) puis zou compost. Il ne faut pas garder le bout ou était la fleur, il contient un enzyme (pectinase) qui ramollît les cornichons, puis les queues, on en veut pas dans cette recette.

Trancher les cornichons en zig-zag à l'aide du couperet du même nom. Les tranches devraient faire environ 1/4 de pouce (6 mm) de longueur pour en faire une marinade pour les sandwich, et jusqu'à 1 pouce (2,5 cm) pour en faire une marinade plus conventionelle. Plus vos morceaux seront gros et plus vous ferez de bocaux. Je vous conseille de faire plus de marinade si vous taillez en gros tronçons.

Trancher vos oignons en fins quarts de rondelles.

Parer, puis trancher vos poivrons en courtes juliennes.

Dans en grand saladier non métallique, trempez vos tranches de cornichons et les lamelles d'oignons dans la saumure. Ajouter 2 litres de glaçons. Couvrir d'une assiette lestée (un bocal rempli d'eau) pour immerger les légumes sous la saumure, et dodo au frigo pour 12 heures. Ajouter de la glace au besoin. Nous, les canneux fous, on prend 6 chaudières en plastique blanc de 20 litres. On les remplis au 3/4 de légumes en saumure, on ajoute 1/2 sac de glace du commerce dans la saumure, puis on coule les légumes sous la saumure avec un sac de grade alimentaire rempli de glace. Comme ça, dodo nous aussi et on a pas besoin de remplacer la glace pendant qu'on ronfle.

Le lendemain, rincer les légumes 2 fois à l'eau froide pendant 2 minutes à chaque fois et bien les laisser égoutter pendant que vous broyer les épices et préparez la marinade.

Dans un gros chaudron en inox, mélanger tous les ingrédients de la marinade et porter à ébullition.

Ajouter les légumes en petites quantités, et reporter à ébullition. Environ une minute, ou jusqu'à ce que les cornichons décolorent.

Empoter rapidement à l'écumoire en tassant un peu les légumes en laissant 1/2 pouce (1 cm) pouce d'espace sous le goulot.

Répéter cette opération pour environ l'équivalent de deux bocaux à la fois.

Quand tous vos bocaux sont pleins de cornichons, les couvrir avec la marinade bouillante à niveau.

Suivre ces instructions pour la mise en conserves.

Sceller les bocaux et les stériliser 10 minutes immergés dans l'eau bouillante. (15 pour les litres)

Vos petits cornichons "bread and butter" seront prêts dans 2 semaines.

Bon crouche crouche !

Accueil >> Stérilisation à l'eau bouillante >> Marinades de légumes

Les pommes de terre au citron à la Grecque par Cyn (autoclave requis)

4/21/2009

Accueil >> Stérilisation à l'autoclave >> Légumes >>

Les pommes de terre au citron à la Grecque par Cyn

J'ai récemment découvert le blog de Cyn, la canneuse qui vit en Californie. Cyn élabore aussi ses propres recettes de conserves-maison, et les partage sur un blog, comme moi. Elle m'a autorisé à lui "voler" quelques recettes pour les traduire en français et les publier ici. Je trouve que Cyn a d'excellentes idées pour les conserves maison. De plus, la différence culturelle apportera son petit rayon de soleil ici. Et encore, sur son blog, il y a des photos ! Le seul défaut de Cyn, c'est qu'elle est déjà mariée ! :)

Je commence par la première recette que j'ai essayé de son blog, soit, les pommes de terre au citron à la Grecque. Une recette toute simple, délicieuse, et qui fera sauver du temps aux mamans écureuils.

La recette est "au bocal" prévu pour un bocal d'un litre. Adaptez selon vos besoins, c'est très simple.


Ingrédients :
  • des pommes de terre bien fermes
  • 1/3 à 1/2 tasse de jus de citron, par bocal
  • 3/4 de c. à thé (ou plus) d'ail déshydraté en granules, par bocal
  • du bouillon de poulet, pour couvrir
  • (J'ai ajouté 1 c. à s. de zestes de citron dans certains bocaux et je le referai à l'avenir)
Procédure :

Peler les pommes de terre, les rincer, les couper en gros morceaux sur la hauteur et bien les entasser dans vos bocaux en laissant 2 pouces (5 cm) d'espace sous le goulot.

Ajouter le jus de citron (1/2 tasse pour moi), l'ail granulé (1 c. à thé pour moi), (éventuellement les zestes) et couvrir de bouillon de poulet en laissant 1 1/2 pouce (4 cm) d'espace sous le goulot.

C'est tout les amis !

Serrer les couvercles plus généreusement que d'habitude.

Suivre ces instructions pour la mise en conserve à l'autoclave.

Durée de stérilisation des pommes de terre au citron à la Grecque par Cyn à l'autoclave.
  • Stérilisez 35 minutes pour les pots de 500 ml ou de 250 ml
  • Stérilisez 40 minutes pour les pots de 1 litre
Au service :

Bien égoutter les pommes de terre, les placer sur une tôle, les vaporiser d'un peu d'huile d'olive, (et peut être saupoudrer d'une herbe comme du thym ou de l'origan) et les placer sous le grill jusqu'à ce qu'elles soient bien colorées. Bien que ce soit d'inspiration Grecque, ça va bien avec beaucoup de plats.

Bon appétit !

et merci à Cyn !

Accueil >> Stérilisation à l'autoclave >> Légumes >>

Le charqui de jambon au sirop et à la moutarde pour Fraisinette

4/20/2009

Accueil >> Quel bordel ici !

Le charqui de jambon au sirop et à la moutarde est en fait un "Jerky", soit une viande marinée puis déshydratée.

Je crois que la dessiccation (le séchage) est le plus vieux mode de conservation connu. Pour les viandes séchées, ça remonte à la nuit des temps. Quand on tuait un mammouth, il ne fallait pas en laisser le 3/4 aux mouches. On le faisait donc sécher en lanières suspendues près d'un feu. La fumée éloignait les insectes et contribuait à sa conservation (par boucanage), la convection d'air due au feu faisait sécher la viande. Une fois la viande séchée, les micro-organismes causant la dégradation se sont fait couper le robinet. Simple non ?

Fraisinette m'a demandé quelques recettes, dont celle-ci. Alors voilà.

C'est des petites lamelles de jambon déshydraté, parfumé à la moutarde et au sirop de machin (ça varie). Je m'en sers en randonnées à vélo. C'est des délicieuses protéines, légères (à transporter) et peu encombrantes, qui sont à réserver pour les journées difficiles. Ça peut aussi servir de curiosité si on est un sédentaire citadin n'ayant jamais vu une vraie foret.

Mais quand on a pédalé 4 heures sous la pluie, à contre-vent, et qu'ont apperçoit soudainement une montagne à grimper, c'est avec joie qu'on grignotera ces petites merveilles. Même si elles ont la consistance d'une semelle de botte, et même sous la pluie.

C'est du sucre et des proutines que vos mollets, et vos papilles, redemanderont !

Ingrédients :
  • 2 lbs (900 g) de bon jambon cuit ou fumé ultra maigre et désossé en tranches épaisses de 1/4 de pouce (6 mm)
Marinade :
  • 1/4 tasse (62 ml) de moutarde forte
  • 1/2 tasse (125 ml) d'eau
  • 1/2 tasse de mélasse, ou de sirop d'érable, ou de sirop de raisin, ou de sirop de poteau. (je préfère la mélasse)
Vous voulez ajouter une épice ou de l'ail ? Essayer avec de la sauce soya ? pas de problème ! Lâchez-vous lousses, mais gardez le sirop. Son sucre contribue à la conservation.

Procédure :

Superposer toutes les tranches de jambon et retirer toute trace de gras à l'extérieur. Les couper en lanières d'environ 2 pouces (5 cm) de large et 6 pouces (15 cm) de long.

Bien mélanger la marinade et la verser sur le jambon dans un sac hermétique. Bien 'masser' le sac pour faire pénétrer la marinade partout.

Zou ! au frigo pour 24 heures en remuant le contenu du sac et en le virant de temps à autre.

Il est temps de sécher le jambon. Si vous avez un déshydrateur, vous savez quoi faire. Si vous n'en avez pas, c'est assez simple avec un four ordinaire.

À l'aide de fil d'acier inoxydable de bon module (se trouve en quincailleries) fabriquez-vous des petits crochets en "S". Avec eux, les lanières de jambon seront accrochées verticalement à la grille du four placée en haut. Le bas du four sera tapissé de papier d'aluminium pour éviter de le salir. Éviter de placer une tôle sur la grille du bas, elle vas couper la convection de l'air.

Saisissez chaque morceau de jambon et glissez-le entre les doigts pour retirer l'excédent de marinade. Les transpercer à une extrémité à l'aide d'un crochet. Les suspendre à la grille du four en laissant quelque distance entre chaque lanière.

Quand tout est suspendu, refermez la porte du four en la laissant entre-ouverte et allumez le four au minimum. L'idée n'est pas de recuire le jambon, mais de le sécher par la convection d'air que fera la chaleur de l'élément.

Dépendant de l'épaisseur et de la taille des lanières. ça prendra de 4 à 8 heures à bien sécher. Quand ce sera bien sec mais encore un peu souple, il sera temps de bien les éponger pour retirer l'huile en surface, sinon elle va rancir.

Laissez refroidir pour une heure à plat puis entreposer dans un contenant ou un sac hermétique, pour plus d'un an.

Voilà ! Vos délicieuses semelles de bottes sont prêtes !

Accueil >> Quel bordel ici !

Les aubergines marinées à l'indienne

Accueil >> Stérilisation à l'eau bouillante >> Marinades de légumes

Les aubergines marinées à l'indienne sont un joli petit condiment épicé, pour accompagner les repas d'inspiration Indienne.

Pour vraiment réussir cette recette, il nous faut de très petites aubergines, pas plus grosses qu'une tomate italienne, comme on les récolte en Inde. Le tout est de maximiser l'apport savoureux de la jeune pelure à cette recette assez épicée, selon la culture Indienne. La chair de ces jeunes aubergines est très ferme et ne contient pas de pépins, donc, on aura pas besoin de faire dégorger ou de tremper en saumure. Vous pouvez ajuster son niveau de piquant au goût. Cette recette vous fera 12 pots de 250 ml

Ingrédients :
  • 5 lbs (2,3 kg) de petites aubergines de variété indienne ou chinoise pas plus grosses qu'une tomate italienne (poids brut)
  • 3 tasses (700 ml) de vinaigre blanc (5 % d'acide acétique)
  • 6 gousses d'ail hachées menu ou broyées
  • 3 c. à s. de poudre de chili
  • 2 c. à s. de curcuma
  • 1 c. à s. de graines cardamome noire bien goudronneuse (fraichement extraits des gousses)
  • 4 c. à thé de gingembre moulu
  • 1/2 c. à thé de clou de girofle moulu
  • 2/3 de tasse (155 ml) d'huile de canola (colza)
  • 3 c. à s. de grains de cumin
  • 2 c. à s. de graines de fenugrec
  • 2 tasses (390 g) de sucre roux (ou de cassonade pâle)
  • de 3 à 10 piments jalapeno épépiné et haché menu, selon le niveau de piquant désiré (en Inde, ils utilisent un petit piment très fort nommé Birdseye, mais j'en ai jamais vu des frais ici)
  • 1/2 tasse (110 g) de gingembre frais haché menu
  • 3 c. à s. de sel à marinades
Procédure :

Retirer les pédoncules des aubergines, les laver, les essuyer, et les couper en cubes sans les peler.

Préparer le gingembre et le piments. Il recommandé de porter des gants quand on tailles des piments forts.

Mélanger le vinaigre, l'ail, la poudre de chili, le curcuma, les graines cardamome noire, le gingembre moulu et le clou de girofle moulu pour former une sauce.

Dans une grande casserole à fond épais, chauffer l'huile à feu moyen vif, ajouter le cumin et le fenugrec et brasser pour environ une minute.

Ajouter les cubes d'aubergine et les cuire en mélangeant souvent jusqu'à tendreté.

Ajouter la sauce, baisser le feu à moyen, et remuer jusqu'à ce que l'ébullition reprenne.

Ajouter le sucre, les piments forts, le gingembre frais et le sel, puis remuer jusqu'à ce que l'ébullition reprenne.

Empoter en laissant 1/2 pouce (6 mm) d'espace sous le goulot.

Suivre ces instructions pour la mise en conserves d'aliments acides.

  • Stérilisez 25 minutes pour des pots de 1 litre
  • Stérilisez 20 minutes pour des pots de 500 ml
  • Stérilisez 15 minutes pour des pots de 250 ml et de 125 ml
Au service :

Se sert surtout en condiment pour accompagner un curry ou une viande palak.

Accueil >> Stérilisation à l'eau bouillante >> Marinades de légumes

La confiture Booji Boy

4/19/2009

Accueil >> Stérilisation à l'eau bouillante >> Confitures

La confiture Booji Boy est difficile à décrire.

Décidément, moi, ça va pas mieux... Voici une confiture... déviante. :)

Rhubarbe, fraise, orange, pomme, citron, lime, vin blanc, et gingembre... sans oublier le sucre, bien entendu. À première vue, c'est n'importe quoi, mais attention, c'est drôlement équilibré !

Ça goûte la confi-tarte-melade-fraizouilleuse, pour la première fois, vous voyez ? Ça a une belle couleur rosorangée des années disco, vu ? Vous ferez 6 pots de 250 ml avec cette recette d'une harmonieuse schizophrénie. J'écoutais du bon vieux Devo (Gates of steel ou Mongoloid, z'me souviens plus) quand j'ai eu l'inspiration, l'an passé. D'où son nom Booji Boy, pour qui ça dira quelque chose.

Cliquez sur l'image pour l'art subversif de DEVO, et ce, bien avant MTV.


Tout est tombé pile. C'était réussi du premier coup. Tout allait bien, pH 3,4, taux de pectine suffisant, tiguidou !

Ingrédients :
  • 5 tasses (560 g) de rhubarbe préparée
  • 4 tasses (600g) de fraises préparées
  • 1 belle grosse pomme granny smith (ou autre, mais bien ferme)
  • 1 belle orange
  • 1 citron moyen à peau fine
  • 1 lime (citron vert)
  • assez de vin blanc sec pour compléter 3/4 de tasse (180 ml) avec le jus des agrumes
  • 2 c.à s. de gingembre frais haché menu
  • 7 tasses (1,3 kg) de sucre
Procédure :

Bien que le mélange soit inédit, c'est une confiture à l'ancienne, il faudra donc prévoir de 25 à 30 minutes d'ébullition avant la prise. Un thermomètre de cuisine est recommandé. Les habitué(e)s des confitures, iront au nez et à l'oeil.

Brosser vos agrumes sous un filet d'eau, les zester, puis les presser. Ajouter du vin blanc sec au jus des agrumes, pour obtenir 3/4 de tasse.

Laver les tiges de rhubarbe, couper les bouts, et tranchez-les en courts tronçons d'environ 1 pouce (2,5 cm).

Laver et équeuter les fraises, puis les trancher en deux sur la hauteur.

Peler la pomme, retirer le coeur, et hacher la chair en petits dés.

On aura tout le temps de hacher le gingembre pendant la cuisson.

Dans une grande casserole en inox à fond épais, combiner tous les ingrédients, sauf le gingembre, et porter à ébullition en remuant bien pour dissoudre le sucre.

Quand le mélange bout vivement, baisser le feu à moyen et laisser cuire en remuant de temps à autres, sans écumer.

Peler et hacher le gingembre.

Quand la préparation aura atteinte 103,8 °C, ajouter le gingembre et remuer constamment jusqu'à ce que la confiture atteigne 104° C.

Retirer du feu et mélanger encore pour une minute.

Écumer soigneusement, mais en moins de 5 minutes, sinon elle commencera à prendre pendant que vous empotez.

Empoter en laissant 1/4 de pouce (6 mm) sous le goulot. Vous pouvez écumer de nouveau en surface de vos bocaux avant de les sceller.

Suivre ces instructions pour la mise en conserves d'aliments acides.

Placer les pots scellés dans l'eau bouillante pour 10 minutes.

Au service :

Devrait être utilisé à des fins érotiques, mais on peux aussi en faire des tartines.

Accueil >> Stérilisation à l'eau bouillante >> Confitures

La garniture de tarte à la rhubarbe et aux fraises du Guide Bernardin

Accueil >> Stérilisation à l'eau bouillante >> Compotes

La garniture de tarte à la rhubarbe et aux fraises

Une délicieuse recette que j'ai essayé pour la première fois l'an passé. Elle est sortie tout droit du fameux Guide Bernardin. J'ai simplement adapté la quantité d'ingrédients à nos bocaux métriques, car, avec la recette originale, il en manque un peu pour faire les 5 pots prévus. Puis, c'est si bon que j'ai décidé de multiplier les ingrédient pour faire 9 pots de 500 ml, soit 'une canneuse' standard, et assez de surplus pour se faire une tarte à manger tout de suite, tant qu'à renifler cette merveille.

En plus, j'ai tout pesé ça pour nos amis Européens !

Ceci dit, dans deux mois, c'est l'orgie des fraises ici au Québec. Mettez cette recette sur votre liste, vous ne le regretterez pas. Moi, je trouve que 10 belles petites tartes comme celles-là durant l'année, c'est pas assez.

Ingrédients :
  • 16 tasses (1,8 kg) de rhubarbe préparée
  • 7 tasses (850 g) de chair de pommes à cuire (7 grosses pommes)
  • 4 1/2 tasses (860 g) de sucre
  • les zestes fins d'une belle orange
  • le jus de cette dernière
  • 9 tasses (1,35 kg) de fraises préparées
==
Puis une subtile touche d'épices, si je puis me permettre, monsieur Bernardin.
  • 1/2 c. à thé de cannelle fraîchement moulue
  • 1/4 c. à thé de muscade fraîchement moulue
  • 1/8 c. à thé de boulons de girofle fraîchement moulus
(je parie mes testicouilles que je vais sortir en premier pour "boulons de girofle" dans 33 minutes)

15 minutes après, c'est gagné ! :)
===

Procédure

Laver les tiges de rhubarbe, couper les bouts, et trancher ce qui reste en courts tronçons d'environ 1 pouce (2,5 cm).

Bien brosser l'orange sous un filet d'eau, la zester et la presser.

Combiner tous les ingrédients, sauf les fraises, dans un chaudron en inox à fond épais et porter à ébullition à feu moyen vif en remuant souvent.

Baisser le feu et mijoter jusqu'à ce que la rhubarbe soit tendre, en remuant de temps à autres.

Retirer du feu et laisser reposer.

Laver et équeuter les fraises, puis les trancher en deux sur la hauteur.

Incorporer les fraises au mélange et reporter à forte ébullition en remuant toujours.

Retirer du feu.

Empoter en laissant 1/2 pouce (1 cm) d'espace sous le goulot.

Suivre ces instructions pour la mise en conserve domestique.

Durée de stérilisation de la garniture de tarte à la rhubarbe et aux fraises à l'eau bouillante.

  • Stériliser 15 minutes pour les bocaux de 500 ml et de 1 litre

Simple non ?

Au service, ben, on fait une petite tarte avec un pot de 500 ml.

Accueil >> Stérilisation à l'eau bouillante >> Compotes

La soupe au boeuf Chunky sans se casser le ponpon (autoclave requis)

Accueil >> Stérilisation à l'autoclave >> Soupes

La soupe au boeuf Chunky sans se casser le ponpon est une soupe aux boeuf et légumes concentrée. On y ajoute le même volume de pâtes cuites au service.



La prochaine fois que vous verrez un rôti du roi @ 2. 50 $ la lb. ou moins, pourquoi ne pas en profiter pour en faire 56 portions d'une bonne soupe repas bien nourrissante ? Vous allez payer 9 fois moins cher que le produit industriel, et vous mettrez exactement ce vous voudrez dedans.

Un rôti du roi fait entre 4 et 5 lbs, de viande maigre et il n'y a pratiquement pas de perte. En suivant cette recette simplissime, vous ferez 14 pots d'un litre avec deux rôtis. Chaque bocal fera 4 repas complets.

Une semaine où le rôti non bardé était @ 1.99 $ la lb, une amie-maman-écureil et moi, avons faits 77 pots d'un litre de soupe au boeuf Chunky, en 6 heures (utilisant deux autoclaves) avec 5 rôtis. Au service, on y ajoute 1 litre de pâtes alimentaires en petites coquilles. (voir "Au service" plus bas)

Ce qui rend cette recette si rapide à canner, c'est l'utilisation d'une macédoine surgelée. Nous avons utilisé la marque 'Artic Garden', fabriquée ici, et à partir de produits agricoles d'ici. On a utilisé une macédoine faite de petits pois, de carottes, de haricots verts, de haricots jaunes, et de grains de maïs. C'est vendu en sacs de 2 kilos pour environ 6 $. Utilisez un mélange comparable pour le même rendement.

Je n'ai pas beaucoup de chose à reprocher aux mélanges de légumes surgelés. Ils sont mieux préservés que les légumes nature en conserves-maison, coté texture et valeur nutritive. L'emballage est minimal et ... disons... recyclable. Le problème est que c'est un mode de conservation très énergivore, de la production à l'entreposage, au transport surgelé, à la distribution, et même à l'entreposage domestique, ça consomme !

Tant que ces légumes surgelés sont produits localement, ça me semble une meilleure option que d'acheter des légumes "frais" hors saison. Ces légumes se sont faits brasser le cul en camion sur plus de 2000 km avant d'aboutir sur les tablettes des super marchés où il ventilerons le peu de vitamines qui leur reste avant même que vous les placiez au panier.

Alors allons-y pour utiliser deux rôtis de 4 à 5 lbs, ce qui vous donnera 14 pots d'un litre, ou 36 pots de 500 ml de soupe au boeuf Chunky. (si on ajoute une patate ou une carotte).

Note : Je me suis trompé sur les quantités de deux ingrédients pour cette recette. Christine et Zoubida ont obtenu des rendements fort différents à cette recette. 
(lire les commentaires)

Il fallait le double de la viande et le double de macédoine pour arriver. Désolé, même si vous l'avez trouvé bonne, elle sera meilleure ainsi. De plus, j'ai omis de mentionner que les quantités de remplissage sont pour des bocaux de 500 ml.

Ingrédients : (vous pouvez substituer tous les légumes par des légumes 'cannables')

La veille
  • 4 tasses (500 g) de haricots rouges Pinto secs
  • 3 litres d'eau froide
  • 2 c. à thé de sel
Le lendemain
  • 4 litres de bouillon de boeuf à partir de bouillon instantané, au double de sa concentration
  • 1 pot de 250 ml de pâte de tomate (concentré de tomate)
  • 2 litres de pommes de terres, pelées, en dés
  • 1/2 c. à thé d'acide ascorbique (ou 3 comprimés de vitamine C broyé) dilué dans 2 litres d'eau froide
  • 2 rôtis du roi de 4 à 5 lbs (1,8 à 2.3 kg) (préférablement non bardé)
  • un peu d'huile
  • 4 tasses (700 g) d'oignon haché menu
  • 4 kgs de macédoine surgelée
Procédure

La veille, tremper vos haricots secs dans le double du volume d'eau remuez-les pour les laver, retirez les éventuels débris, drainer et rincer de nouveau.

Dissoudre 2 c. à thé de sel dans trois litres d'eau froide, et laisser tremper vos haricots dedans pour 12 heures au frigo. L'ajout de sel aide à ce que les haricots fendent moins par la suite, tout au long du procédé. Un peu comme les légumes sont plus fermes après une trempette en saumure, le sel contribue à solidifier l'enveloppe des haricots secs lors du trempage. Je ne sais pas trop comment, mais ça marche.

Placez votre sac de macédoine de légumes surgelés dans un grand bol ou dans l'évier, qu'il dégèlent pendant cette période. Gardez le sac fermé, tout ira bien, tant qu'on ne le laisse pas là pour des jours... :)

Le lendemain, drainer les haricots et les rincer de nouveau, les couvrir d'eau dans une petite casserole, porter à ébullition pour environ dix minutes (20 minutes pour les gros haricots, 10 minutes pour les petits ou les pinto). Drainer et jeter l'eau, puis rincer encore. Laisser les haricots refroidir.

Pendant que les haricots cuisent, drainer vos légumes dégelés pour récupérer le liquide. Mesurer le liquide et ajoutez de l'eau pour obtenir 4 litres en tout.

Porter ce liquide à ébullition, y dissoudre le bouillon concentré au double de la recette suggérée par le fabriquant, et la pâte de tomate. Retirer du feu et laisser refroidir. Rappelons-le, au service, on ajoutera 1 litre de coquilles cuites, au litre de soupe, c'est pourquoi le bouillon doit être concentré au double, sinon la soupe sera fade. Je trouve préférable d'utiliser un bouillon instantané réduit en sel. Je suis grognon de nature, et habitué à mon bon bouillon maison. Quand on perturbe les habitudes d'un grognon, il grogne, alors voilà. Le bouillon de boeuf instantané qu'on retrouve ici, est souvent si salé qu'on dirait du pipi de sardine, voilà ! et j'en ajoute... scrogneugneu.

Peler puis rincer les pommes de terres, les couper en dés, puis les tremper dans la solution d'acide ascorbique. Ça évitera la décoloration et leur fera rendre un peu d'amidon.

Peler puis hacher menu les oignons.

Déficeler puis éventuellement débarder le rôti et le couper en gros dés, verser un filet d'huile sur la viande et malaxer pour couvrir les morceaux d'une fine couche d'huile.

Sauter les morceaux de viande en petites quantités pour les saisir et les colorer sur toutes leurs faces. Ce serait une idée de déglacer le poêlon et d'ajouter le liquide au bouillon.

Ensuite, bien c'est de l'assemblage, tout simple, un ingrédient à la fois, puis on répartis les éventuels surplus : (pour bocaux de 500 ml)

  • 1/2 tasse de viande,
  • 3/4 tasse de haricots, (tapotez)
  • 1/2 tasse de dés de pomme de terre,
  • 2 c. à s. d'oignon,
  • 3/4 tasse de macédoine (tapotez et entassez)
Si il vous reste plus qu'un pouce et demi (4 cm) d'espace sous le goulot et que vous n'avez plus d'ingrédients, vous pouvez ajouter, des pommes de terre, des rondelles de carottes, ou des tranches champignons, par exemple.

Entassez légèrement les ingrédient dans chaque bocal en laissant 1 1/2 (4 cm) pouce d'espace, puis couvrir à 1 pouce (2,5 cm) avec le bouillon.

Suivre ces instructions pour la mise en conserve. (Sauf qu'on va stériliser à froid)

Temps de stérilisation des conserves de soupe au boeuf Chunky sans se casser le ponpon à l'autoclave :
  • Stérilisez 80 minutes pour des pots de 1 litre
  • Stérilisez 65 minutes pour des pots de 500 ml.
  • Maryse pourra stériliser 55 minutes pour des pots de 250 ml, et encore ça lui fera deux repas. :)
Si vous improvisez pour y mettre le double de la viande, ou de légumineuses, ou encore d'omettre la pâte de tomate, c'est comme suit :
  • Stérilisez 90 minutes pour des pots de 1 litre
  • Stérilisez 75 minutes pour des pots de 500 ml.
  • Maryse n'y mettrais pas le double de viande
Au service, c'est simple :
  • on fait bouillir un litre d'eau (sans sel, il en a assez dans le bouillon),
  • on y ajoute deux tasses (220 g) de pâtes alimentaires en petites coquilles (ou autre),
  • on compte 3 minutes de cuisson, puis on chauffe le bocal de soupe au four a micro-ondes pour 2 minutes,
  • on incorpore la soupe réchauffée aux pâtes,
  • on reporte à ébullition pour environ 2 minutes,
  • on vérifie la cuisson des pâtes,
  • Puis on y ajoute (ou pas) 1 c. à s. de fécule de maïs diluée dans deux c. à s. d'eau froide, si ont préfère la consistance d'un ragoût.
Voilà, 4 portions de 500 ml de soupe repas au boeuf Chunky, bien réconfortante pour calmer les oisillons, pour un peu plus d'un dollar.
  • Quatre kékannes de soupe au boeuf Chunky Campbell's vous aurait coûté 11,16 $, et aurait foutu 280 g d'acier dans votre bac "vert".

  • Avec votre recette de soupe au boeuf Chunky, vous gardez 10 $ dans vos poches à chaque repas, et vous ne placez que 6 g d'acier dans votre bac "vert".

  • Comptez bien, avec les 77 pots qu'on a fait en une demie journée, on a fait 308 repas, économisé 758 $, et on a pas gaspillé 20 kilos d'acier aux mains des recycleurs en faillite si ce n'était des généreux deniers publics consacrés à leur activité.

    Le recyclage, c'est tout juste bon pour mettre un pansement sur notre conscience face à l'absurdité de nos habitudes de cons-sommateurs . C'est pas une solution.
Les conserves maison, écono-écologiques, non ?

P.S. , 30 minutes après publication maudit que je suis 'hot' :)

Accueil >> Stérilisation à l'autoclave >> Soupes

Le poulet tonnerre des tropiques (autoclave requis)

4/15/2009

Accueil >> Stérilisation à l'autoclave >> Volailles

Le poulet tonnerre des tropiques est une sauce pour pâtes avec des bouchées de poulet et de fruits tropicaux épicés.

J'ai nommé cette recette de grande séduction ainsi, car c'est un repas exotique, servi en un éclair ! ... bon, ok, passons...

Les épices, c'est une suggestion. Ici c'est parfumé ... assez piquant (mais pas trop quand même). Ajustez au pif, mais sans trop diminuer, car c'est une vraie recette aphrodisiaque, oui, oui !

Quand on séduit une jolie femme avec une telle recette, le lendemain, on peut se permettre de rester soi-même, et c'est ça, l'intégrité requise à une relation de couple.



Au service, on chauffe le contenu du bocal, on épaissis à la fécule, et zou, sur des pâtes ou du riz, un petit verre de vin et voilà, c'est dans le sac ! Chacun des 18 bocaux de 500 ml servira deux gourmands tourtereaux. ( J'ai peut être une erreur de rendement dans cette recette) Si la candidate n'est pas contente le lendemain matin, pour quelque raison, il en reste 17 bocaux, et meilleure chance la prochaine fois. Le poulet tonnerre des tropiques, c'est un peu comme le speed dating, en bocal.

Ingrédients :

La veille
  • 4 lbs (1,8 kg) de poitrines de poulet, en bouchées
  • 3 c. à s. de racine de gingembre frais haché menu
  • 3 ou 4 gousses d'ail hachées menu
  • 1 piment jalapeno moyen, épépiné, haché menu
  • quelques glous d'huile insipide
Le lendemain

La sauce (Manon à trouvée l'erreur, il manquait la moitié des ingrédients pour le bouillon, c'est corrigé maintenant)
  • 2 litres de bouillon de poulet
  • 1,5 litres de jus d'orange
  • 1/2 de tasse (120 ml) de vinaigre de vin rouge (ou autre)
  • 1/2 de tasse (8 c. à s.) de cassonade pâle
  • 2 c. à s. de poivre de cayenne
  • 2 c. à thé de muscade fraîchement moulue
Dans un nouet de double étamine
  • 3 gousses de badiane concassées (anis étoilée)
  • 1 bâton de cannelle concassé
  • 1 c. à s. de macis concassé
  • 1 c. à s. de poivre noir concassé
  • 1 c. à thé de piment de la Jamaïque concassé (allspice)
  • 1/2 c. à thé de clou de girofle entiers
Les fruits et légumes (ici ça peut drôlement varier, j'en ai fait sans ananas, et c'est très intéressant aussi. Évitez les fruits trop fragiles, comme les pommes, les poires, et les melons, ils vont virer en compote)
  • 1 ananas moyen pelé, en dés
  • 3 ou 4 mangues moyennes en dés
  • 2 petits citrons à peau fine, brossés, en fines rondelles
  • 2 poivrons verts en courtes lanières
  • 1 poivron rouge en courtes lanières
  • 18 X 1/2 c.à s. de raisins secs foncés
  • 300 g de petits oignons perlés rouges, pelés. (un petit sac)
Procédure :

La veille, mélanger les dés de poulet, avec l'ail, le gingembre et le piment fort pour obtenir un mélange homogène, et tout juste napper la viande d'une fine couche d'huile. Couvrir et laisser mariner de 12 à 24 heures au frigo. Ha oui, quand vous hachez une grande quantité de piments forts, portez des gants. Quand vous en préparez juste un ou deux comme ici, juste faire attention de ne pas se gratter là où il ne faut pas, messieurs, tant qu'on a les doigts enrobés de jus de piment fort. Ce serait pas con.

Le lendemain, mélanger les ingrédients de la sauce dans une petite casserole, porter à ébullition, ajouter le nouet d'épices, couvrir, fermer le feu et laisser macérer pendant que vous faites le reste.

Sauter les morceaux de viande, en petites quantités, juste pour les colorer, ce n'est pas nécessaire de les cuire complètement. La stérilisation va s'en charger. Les entasser bien répartis au fond de vos bocaux. Ici on fera une stérilisation *presque* à froid, c'est plus pratique.

Tailler vos fruits et légumes et les entasser bien répartis dans vos bocaux, terminer par 1/2 c. à s. de raisins secs. Il m'est arrivé de manquer de fruits, j'ai complété avec des rondelles de carottes et c'était très bien aussi.

Retirer le nouet d'épices de la sauce (ça sent bon !) et couvrir vos ingrédients en bocaux en laissant un pouce (2,5 cm) d'espace sous le goulot. Si vous manquez de liquide (ça ne devrait pas), utilisez du jus d'orange, ou encore du bouillon de poulet.

Suivre ces instructions pour la mise en conserve. (Sauf qu'on va stériliser à froid. Je verse de l'eau chaude au fond de l'autoclave et tout va bien)

Temps de stérilisation des conserves du poulet tonnerre des tropiques à l'autoclave :
  • Stérilisez 75 minutes pour les pots de 250 ml et de 500 ml
  • Stérilisez 90 minutes pour les pots d'un litre
Au service, c'est simple comme bonjour, on chauffe le contenu du bocal dans une petite casserole, et on épaissit avec environ 1/2 c. à s. de fécule diluée dans le double d'eau froide. C'est prêt pour napper des nouilles aux oeufs, des pâtes plates, ou du riz.

Samedi passé, j'ai étiré un bocal de 500 ml pour servir 4 personnes (bin non je fais pas d'orgies), les pâtes était servies en à coté lors d'un BBQ bizarre.

La veille, j'ai fait cuire à la vapeur une banane plantain, deux pommes de terre et un épi de maïs, puis j'ai coupé le tout en tronçons d'environ 1 pouce d'épaisseur. J'ai tout fait mariner ça ensemble dans ma fameuse sauce BBQ à l'érable, pour presque 20 heures au frigo. Dès que le BBQ était chaud, l'un y grille le plantain, les pommes de terre et les tronçons de maïs en badigeonnant généreusement de sauce et en retournant deux fois pour marquer en quadrillé et bien caraméliser la sauce. Moi je me suis occupé des pâtes et de la sauce au poulet tonnerre des tropiques. Une amie préparait une salade verte et servait encore du vin, pendant que l'autre tranchait le pain et déballait les fromages.

On a fêté le printemps par un petit voyage tropical, servi en moins de 15 minutes. On s'est promis de refaire exactement le même menu encore cet été. J'ai "perdu" 6 pots de conserves du poulet tonnerre des tropiques, ce soir là. :)

Régalez-vous !

Accueil >> Stérilisation à l'autoclave >> Volailles

Le poulet du caporal Tawoin (autoclave requis)

4/13/2009

Accueil >> Stérilisation à l'autoclave >> Volailles


Le poulet du caporal Tawoin
ou bedon
Le poulet asiatique au whisky écossais.


Note : Certains visiteurs qui ont essayé cette recette ont eu un problème avec. C'était ma faute, à cause de la mélasse. Manon à corrigé le tir ici et explique pourquoi. Je suis désolé pour les deux visiteurs qui ont eu du poulet du sergent Carbonade.

Ceci dit, vous connaissez le poulet du général Tao? Monsieur Réponse nous dit tout sur l'origine de cette recette. Enfin on est fixé, merci Monsieur Réponse !

Vous connaissez la fameuse recette de la dinde au whisky ? Maya nous explique tout ici, et en musique avec ça (baissez le volume de votre ordinateur avant de cliquer, c'est à virer fou) !

Donc, cette recette est un hybride asiatique, qui carbure au whisky, disons. C'est (presque) du prêt à manger pour 4 personnes, alors c'est une berline hybride. En effet, un bocal de 500 ml de poulet servira 4 personnes, en autant que vous disposiez de légumes surgelés, du bouillon, et de nouilles yet-ca-mein. Ce poulet aigre-doux peut tout aussi bien servir à tout genre de recettes, comme un chop-suy ou n'importe laquelle des chinoiseries que vous pourrez improviser. Vous pouvez aussi la faire en version fourgonnette, d'un litre, et Maryse aura son petit coupé sport de 250 ml. Là vous êtes gâtés, y'a même une version 125 ml pour le vélo-camping.

Cette recette vous fera tout juste 18 pots de 500 ml de cette petite merveille. Je vous suggère d'essayer ma suggestion de yet-ca-mein au whisky au service. Il faut essayer, ne passez pas à coté, ce serait triste.

Ingrédients :

La veille
  • 6 à 8 gousses d'ail pelées puis hachées menu
  • gros comme un pouce (et j'ai de gros doigts) de racine de gingembre frais haché menu
  • 2 c. à s. de paprika doux
  • 1 c. à s. de poivre de cayenne
  • quelques glous d'huile insipide
  • 13 lbs (6 kg) de poitrine de poulet, coupées en bouchées
Le jour J
Procédure :

La veille, malaxer les dés de poulet au reste des premiers ingrédients pour obtenir un mélange homogène, et tout juste napper la viande d'une fine couche d'huile. Couvrir et laisser mariner de 12 à 24 heures au frigo.

Le lendemain, sauter les morceaux de viande, en petites quantités, juste pour les colorer, ce n'est pas nécessaire de les cuire complètement. La stérilisation va s'en charger. Les réserver au four tiède à mesure qu'ils sont prêts.

Mélanger le vin blanc, l'eau, la mélasse, la sauce soya, le ketchup rouge et le vinaigre de vin rouge. Porter cette sauce à ébullition pendant que vous répartissez la viande dans vos bocaux chauds.

Couvrir de la sauce bouillante en laissant un pouce (2,5 cm) d'espace sous le goulot. Si vous manquez de liquide (ça ne devrait pas), utilisez de l'eau, du jus de pomme, ou encore du bouillon de poulet.

Suivre ces instructions pour la mise en conserve.

Temps de stérilisation des conserves du poulet du caporal Tawoin à l'autoclave :
  • Stérilisez 65 minutes pour les pots de 125 ml
  • Stérilisez 75 minutes pour les pots de 250 ml et de 500 ml
  • Stérilisez 90 minutes pour les pots d'un litre
Au service, le yet-ca-mein du caporal Tawoin, pour 4 personnes
  • environ 160 g (le tiers d'une boîte) de nouilles yet-ca-mein
  • environ 3 litres d'eau bouillante salée (ou pas)
  • 3 ou 4 tasses (environ 700 g) d'un mélange de légumes asiatiques surgelés
  • un peu d'huile
  • du gingembre frais au goût
  • un glou de whisky
  • une tasse (236 ml) de bouillon de poulet
  • votre bocal de 500 ml de poulet du caporal Tawoin
  • 1 c. à s. de fécule de maïs diluée dans 2 c. à s. d'eau froide
Porter une casserole d'eau salée à ébullition et mettre les nouilles quand c'est le temps.

Chauffez en peu d'huile au fond du wok et y sauter les légumes et le gingembre frais, à feu vif pour 3 ou 4 minutes. Déglacer avec un bon glou de whisky. Laisser évaporer l'alcool. (Ce serait peut être ici qu'il faudrait ajouter du miel ou de la mélasse ?)

Ajouter le bouillon et tout le contenu du bocal, mélanger et couvrir.

Vous nouilles sont prêtes, drainer, rincer, et essorer.

Les ajouter au wok et bien mélanger.

Épaissir à la fécule en mélangeant.

Voilà, le souper est prêt en dix minutes.

Vous pouvez aussi faire la version 'Poulet au Bourbon' pour 2, mais ça manque de légumes...
  • 1 bon verre de whisky
  • votre bocal de poulet du caporal Tawoin
  • du gingembre frais au goût
  • 1 c. à s. de fécule de maïs diluée dans 2 c. à s. d'eau froide
Vous mélangez le whisky, et le gingembre au contenu du bocal et vous portez à ébullition.

Épaissir à la fécule en mélangeant.

Servil sul un lit de liz.

잘 먹겠습니다 / 你他妈的

Mini FAQ pour nos amis de la francophonie hors Québec.

C'est quoi un tawoin ?

Un tawoin est un individu peu sensible qui, de quelqu' abusive façon, envahit votre espace vital, pète votre bulle de confort, intervient de manière inopportune dans votre vie privée. Bref, un tawoin est un malotru.

Quel est le rôle social des tawoins ?

La plupart des tawoins professionnels sont des militaires, des policiers, des détectives privés, des agents fiscaux, des agents de recouvrement, des télémarqueteux, des spammers, ou des vendeurs d'aspirateurs ou de thermopompes itinérants. Les tawoins sans engagement professionnel précis se retrouvent en masse dans les bars, à certains coins de rue avec un squeegee à la main, à tous les coins de rues au volant d'une petite voiture tonitruante, ou encore, les pires des tawoins, viennent sonner chez-vous à 8 heures le samedi matin, pour tenter de vous convertir à leur secte...

Accueil >> Stérilisation à l'autoclave >> Volailles